2019 : Bastianini « en théorie » en Moto2



Enea Bastianini a renoué avec le succès en Catalogne. L’Italien est, selon lui, en train de vivre ses dernières semaines en Moto3.

Ce fut la délivrance, le week-end dernier, pour Enea Bastianini. À l’issue d’une course plus ou moins folle, où Jorge Martin a perdu gros en partant à la faute alors qu’il avait la voie libre vers la victoire, le pilote Leopard a retrouvé la plus haute marche du podium à Montmelo. Il n’y était plus monté depuis Motegi (Japon) en octobre 2016, vingt-sept courses plus tôt;

Un moment « très émouvant, ainsi que le qualifie un heureux Bastianini au micro de MotoGP.com. Il faut fournir de gros efforts pour arriver à de tels résultats, alors quand ça vient enfin, il faut savoir en profiter. On repense à tout ce qu’on a fait, de bien comme de mal… mais on éprouve surtout une très grande satisfaction. »

« Cette saison est vraiment difficile, poursuit-il, peut-être plus que les années précédentes car il y a beaucoup de chutes. À chaque fois on assiste à des coups de théâtre, sans compter le niveau très élevé de la compétition. C’est plus compliqué à gérer, mais nous travaillons bien. Je savais que la victoire n’était pas très loin. C’était juste une question de temps, même si en Moto3, c’est toujours un peu une loterie. »

Les trois résultats blancs du Qatar, d’Espagne et de France coûtent cher à Bastianini au classement du championnat. S’il est remonté au quatrième rang, 35 points sont encore à rattraper pour être à la hauteur du leader Marco Bezzecchi. C’est beaucoup, mais onze épreuves restent à disputer. Tout est donc encore ouvert. L’Italien se pense bien capable de prétendre à la couronne mondiale. « Ça sera difficile, car il y a 35 points d’écart. Mais en Moto3, tout peut arriver. Si nous ne jouons pas de malchance, nous pouvons les récupérer. »

Âgé de 20 ans, Enea Bastianini participe cette année à sa cinquième saison en Moto3. Ce sera sans doute la dernière. « L’année prochaine je serai en Moto2, confie-t-il. Enfin en théorie. Reste à voir avec quelle équipe. Nous sommes en train de planifier tout ça mais c’est l’idée. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de