Isaac Viñales : « On apprend toujours en regardant Rossi »



Isaac Viñales, le cousin de Maverick, a confié à Tuttomotoriweb ses objectifs annuels et s’est aussi exprimé sur ce qu’il pensait de l’actualité en catégorie MotoGP.

Monté sur quatre podiums lorsqu’il était en Moto3, Isaac Viñales n’est pour l’instant pas arrivé à faire de même depuis son arrivée en Moto2, en 2016. D’abord par Tech3 (19 points), il est désormais pilote du SAG Team et avait, l’an dernier, terminé vingt-deuxième du championnat. Il pointe actuellement au vingt-et-unième rang du classement et a marqué des points en Argentine (quatorzième) et aux États-Unis (onzième). Il aurait peut-être pu en obtenir d’autres en France, où il était qualifié dix-neuvième mais n’a pas terminé son premier tour.

« Nous avons très bien commencé la pré-saison et les premières courses », estime néanmoins le pilote Kalex, qui rappelle que son objectif principal est « d’être régulièrement dans les points et d’atteindre le top-10 en fin d’année. Il va y avoir des changements en Moto2 la saison prochaine, donc si nous pouvons bien finir la saison avec ces objectifs, nous serons bien positionnés et prêts à viser quelque chose de plus en 2019 ».

Si cela ne marchait pas, l’Espagnol serait-il prêt à quitter le giron du Moto2 pour aller en Superbike ? Il a en tout cas une bonne opinion de la catégorie. « J’ai des amis qui roulent en Superbike et j’ai aussi assisté à des courses, explique-t-il, toujours pour Tuttomotoriweb. C’est un championnat que j’aime beaucoup, où règne une atmosphère très familiale. J’aime aussi l’implication des marques et des supporters. Vous y trouverez des personnes qui sont plus fans des marques que des pilotes. Sans doute que ce serait bien de rouler là-bas un jour. »

Invité à s’exprimer sur la relation entretenue avec son cousin Maverick, Isaac raconte qu’ils s’entraînent ensemble depuis qu’il sont jeunes. « Maintenant, peut-être que nos horaires ne correspondent pas vraiment parce que chacun a son travail et ses engagements, mais nous avons une très bonne relation, assure-t-il. Quand nous pouvons, nous essayons de nous entraîner ensemble. »

Quant à la situation de son cousin, pilote dans l’équipe Movistar Yamaha, l’Espagnol la voit d’un très bon oeil : « Avoir Valentino Rossi dans le box est quelque chose qui motiverait tout pilote. Valentino est l’un des meilleurs pilotes de tous les temps. On apprend toujours quelque chose en regardant ses courses, donc s’il est votre coéquipier c’est l’occasion d’en apprendre encore plus. »

Enfin, pour ce qui est de savoir qui sera champion du monde, son pronostic se porte sur Marc Marquez. « [Il] est celui qui a le mieux commencé et a de l’avance. Lorenzo, Dovizioso et Rossi sont toujours là. S’il reste calme et gère bien les courses, je pense qu’il est le meilleur pilote du moment pour devenir champion du monde. » En Moto2, il juge Francesco Bagnaia comme « le plus fort et le plus régulier jusqu’à présent. Si cela continue, je suis sûr qu’il peut gagner le championnat. Mais Oliveira, même quand il ne fait pas de bons essais, réussit à faire de bonnes courses, rajoute-t-il, alors il ne va certainement pas lui faciliter les choses »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Source

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Articles recommandés

Viñales opéré du radius

28 août 2018 à 12h43

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store