Morbidelli, l'homme qui savait se contenir



Franco Morbidelli est l’un des pilotes du championnat du monde à avoir terminé toutes ses courses. L’Italien s’appuie sur cette régularité pour progresser.

Qui sera le meilleur rookie du championnat du monde MotoGP 2018 ? La bataille fait rage et elle concerne pour l’instant deux hommes : Franco Morbidelli (19 points) et Hafizh Syahrin (14 unités). Le Malaisien, arrivé en Catalogne ne tête de ce classement, a perdu son leadership au profit de l’Italien. Et pour cause : Syahrin n’a pas rallié l’arrivée à Montmelo, quand Morbidelli terminait quatorzième.

Rester sur ses roues : et si c’était ça, la clé du titre de Rookie of the year ? C’est en tout cas ce qu’est en train de prouver Morbidelli. À l’issue des sept premières courses de l’année, il a franchi le drapeau à damiers de toutes les épreuves. Les seuls qui ont fait de même (Marc Marquez, Valentino Rossi, Maverick Viñales, Danilo Petrucci) sont tous dans le top-5 général.

Il faut remonter à Misano 2017 pour voir Morbidelli abandonner en cours de Grand Prix. Franky Morbido, ainsi que surnommé, doit d’ailleurs son titre de champion du monde Moto2 en partie à cette régularité (2 chutes). Une aptitude dont il avait déjà fait preuve en 2016 (1 seul abandon), et même lors de sa première saison mondiale en 2014 (2 abandons).

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de