Viñales : « Nous avons changé tellement de choses que nous avons perdu du terrain »



C’était le 21 mai 2017, au Mans et c’était déjà sa troisième victoire en cinq courses pour Yamaha. Depuis, Maverick Viñales n’a plus jamais foulé la première marche du podium et c’est donc en pleine tourmente que l’espagnol est revenu sur les problèmes de sa machine.

En difficulté dans les premiers tours de presque chaque Grand Prix, le jeune homme s’impatiente mais ne perd pas courage. « Pour moi, la question n’est pas de savoir si la Yamaha s’est empirée ou si les adversaires se sont améliorés parce que s’il n’y avait pas les premiers tours, je pourrais me battre pour la victoire comme c’est arrivé au Mugello, où j’aurais pu me battre avec Jorge, affirme-t-il.

De mon côté du box, nous n’avons le problème qu’en début de course, les pneus ne montent pas en température et qu’ils ne fonctionnent pas dans les premiers tours. Ce n’est pas un problème électronique, mais quand je démarre, les pneus ne montent pas immédiatement en température. C’est un problème que j’ai avec tous les pneus. Maintenant que nous le savons, nous y travaillons.

Honnêtement, je suis très agressif quand je pilote. Mais avec la Suzuki j’étais encore beaucoup plus agressif dans les virages. La Yamaha est une moto avec un bon soutien de l’arrière et qui s’adapte à de nombreux styles de pilotage. Je sais que lorsque nous sommes à 100%, nous pouvons nous battre pour la victoire. Nous avons besoin d’une évolution et non d’une révolution pour cette moto. Je pense que l’évolution se passe très lentement, mais parfois nous avons changé tellement de choses que nous avons perdu du terrain. Nous allons de l’avant en essayant d’adapter la Yamaha à mon style de pilotage et j’espère être de nouveau compétitif. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Source :motorionline

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de