La RS-GP…cette moto qui n’en voulait pas ! La flemme d’Aleix Espargaro



Il y a quatre ans, Aprilia prenait la décision de venir chatouiller la catégorie reine après avoir tout remporté en WSBK. Malheureusement pour les italiens, c’est aussi le moment où Gigi Dall’Igna prenait la décision de s’en aller pour aller épouser la destinée de Ducati.

Résultat, la Desmosedici est probablement la moto de l’année tandis que la RS-GP est une fois de plus la moto à éviter. La saison prochaine, Andrea Iannone débutera son contrat de deux ans avec Noale et si les choses ne changent pas d’ici là, il aura la machine qu’Aleix Espargaro a décrit en ces termes en Catalogne.        

« Bien sûr on s’améliore, mais la moto est encore loin des meilleures, il est clair que je ne comprends pas ce qui se passe. Je pense que nous n’avons pas de gros problème, c’est une combinaison de petits problèmes. Je ne suis pas capable de montrer le potentiel de la moto. Nous devons tout analyser avec soin. Je suis très confus et frustré. Si vous pouvez identifier les problèmes, ça va. Mais nous sommes dans l’obscurité. J’ai des problèmes avec les gaz lorsque je relâche le frein avant. De plus, il y a un manque de stabilité à l’avant. Tout le monde est plus rapide que nous. »

Rappelons que Aprilia, qui est en grande difficulté financière, est désormais dernier au classement des constructeurs, juste derrière KTM qui, de son côté, n’en est qu’à sa deuxième saison et loin derrière Suzuki qui en est également à sa quatrième.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de