Mugello, MotoGP, réactions : Valentino Rossi et la GP11.1 toujours à la traîne



Valentino Rossi était de retour au Mugello, un an après y avoir subi sa plus grave blessure depuis ses débuts en championnat du monde.

Et pour un retour, le pilote italien n’a pas vraiment été à la fête. Douzième à plus d’une seconde et demie, techniquement privé de la première séance d’essais libres, climatiquement privé de la seconde, on dirait que le sort s’acharne sur cette GP11.1 qui a plus que jamais besoin de kilomètres.

Valentino Rossi : « Nous avions tellement de choses à essayer cet après-midi mais la pluie a ruiné tous les plans, mais ce n’est pas une excuse pour cette contre-performance, les conditions étaient les mêmes pour tout le monde. C’est vrai que nous avons perdu une séance, hier matin, mais nous sommes pas encore en place : au Mugello nous pensions que ça irait mieux mais, ici aussi, nous sommes encore en difficulté. Je ne sens pas bien l’avant, donc je perds du temps en entrée de virage et je n’arrive pas à piloter comme je le voudrais. Pour ce qui concerne la partie postérieure de la moto,  nous avons fait des progrès, la GP11.1 a résolu un certain nombre de choses, l’accélération est meilleure, mais nous devant encore travailler sur l’avant. Nous allons essayer de faire de notre mieux dans la course, bien sûr, même si ce sera difficile et en tout cas nous accumulerons de l’expérience utile pour le futur. »

En partant de si loin, un bon résultat serait certainement un top5 mais il n’est pas certain que, sans fait(s) de course, l’Italien puisse y arriver…Stay tuned !

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de