Pourquoi Livio Loi a perdu son guidon

Avec 8 points marqués en autant de Grands Prix, Livio Loi n’est pas parvenu à prendre le rythme du mondial cette année.

L’aventure pouvait être belle, elle n’a finalement duré que quelques mois. Recruté par la structure Reale Avintia pour disputer le championnat du monde Moto3, Livio Loi ne terminera finalement pas la saison sur la KTM RC250GP. Comme nous l’avons reporté hier (lire ici), le Belge et son équipe se séparent « d’un commun accord » avant le Grand Prix d’Allemagne.

La raison est assez simple à comprendre et énoncée par Raúl Romero : « Nous avons créé cette structure en Moto3 pour Livio Loi et les deux parties attendaient de meilleurs résultats en ce début de la saison. Malheureusement, ces résultats ne sont jamais arrivés et donc, de commun accord avec Zelos, nous avons pris cette décision difficile. » Un manque de bons résultats, donc.

Ces résultats, les voici : abandon au Qatar, quinzième en Argentine puis en Catalogne, dixième aux États-Unis, dix-huitième en Espagne, vingt-et-unième en France, vingt-quatrième en Italie et aux Pays-Bas. Cette-dernière course, terminée largement hors des points, sera peut-être la dernière de son année. Avec 8 points au compteur, Loi est pour l’instant 25ème au classement.

À 21 ans, le Belge a connu l’un des plus grands moments de sa carrière lors de sa victoire à Indianapolis (États-Unis), en 2015. Monté sur un podium l’an dernier, il avait fait la meilleure saison de sa carrière en 2017 (treizième au classement général) chez Leopard Racing. L’aventure Avintia n’a malheureusement pas porté ses fruits.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store

Facebook