#GermanGP, Lorenzo : « Compétitifs sur tous les circuits »

Le Sachsenring est une piste qui ne réussit ni à Jorge Lorenzo, ni à Ducati. Mais l’Espagnol pense pouvoir tirer son épingle du jeu.

Jorge Lorenzo n’a jamais gagné dans sa carrière en Allemagne malgré quinze Grands Prix disputés (dernier podium en 2014) ; Ducati ne s’est imposé qu’une fois sur le petit circuit-tourniquet du Sachsenring, en 2008 grâce au champion du monde australien Casey Stoner.

Ces deux informations résument à elles seules les difficultés qui, sur le papier, attendent l’Espagnol ce week-end. Vainqueur au Mugello puis en Catalogne, Lorenzo ne sera pas en terres conquises ce week-end. Est-ce pour autant une raison pour se désespérer ? Certainement pas.

Au contraire, le pilote Ducati est persuadé que les progrès faits sur la Desmosedici vont porter leurs fruits là où on ne s’y attend pas. « Nous arrivons à la mi-saison avec un bilan plutôt positif : nous avons progressé de mois en mois, nous avons bien travaillé. Je pense que maintenant nous avons un package qui nous permet d’être compétitifs sur tous les circuits. Par exemple à Assen, où ces dernières années je n’avais pas obtenu de bons résultats, nous avons mené la course et terminé pas loin du podium. »

Lorenzo n’a effectivement plus gagné sur le TT Circuit Assen depuis 2010 et n’est pas particulièrement fan de la piste hollandaise ; pas plus que Ducati puisque le constructeur italien n’a gagné là-bas qu’une seule fois, à nouveau en 2008 et encore par l’intermédiaire de Casey Stoner. Or, Lorenzo a mené et Dovizioso a joué la gagne jusque dans les derniers tours.

« Je pense que la situation sera similaire au Sachsenring, prévient Lorenzo. C’est un circuit où sur le papier nous pourrions souffrir, mais où nous allons essayer de ramener le meilleur résultat possible. Il sera vital de trouver les bons réglages dès le vendredi. »

Septième au classement du championnat, Jorge Lorenzo est à la lutte pour la quatrième place détenue par Johann Zarco, 6 points devant. Il doit aussi passer devant Andrea Dovizioso et Cal Crutchlow, tout deux meilleurs de 4 unités. Et faire attention à Andrea Iannone et Danilo Petrucci, 4 longueurs derrière…

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de