#GermanGP : Kallio blessé, forfait et bientôt opéré

Mika Kallio s’est blessé au genou lors des essais libres du Grand Prix d’Allemagne. Le pilote KTM va devoir se faire opérer et n’est pas sûr de pouvoir rouler en Autriche.

Pilote d’essai pour Red Bull KTM Factory Racing, Mika Kallio fait généralement le spectacle quand il bénéficie d’un wild-card en MotoGP. Les résultats du triple-vice champion du monde (deux fois en 125cc, une fois en Moto2) sont bons, à tel point qu’il devance parfois les pilotes officiels de la marque, Pol Espargaro et Bradley Smith.

Cela avait été le cas cette année à Jerez de la Frontera (Espagne), où Kallio avait terminé dixième – c’est à ce jour le seul top-10 d’un pilote KTM en 2018. Le Finlandais espérait faire de même au Sachsenring, où on l’a déjà vu briller par le passé (une victoire en 125cc en 2005 avec KTM, un podium en 250cc également sur KTM, plus deux autres en Moto2). Ce ne sera malheureusement pas le cas.

Violemment tombé au début de la deuxième séance d’essais libres hier, vendredi, Mika Kallio a dû être évacué de la piste. Des examens complémentaires ont révélé des dommages importants aux ligaments de son genou droit. Le pilote KTM va devoir se faire opérer et ne sera donc pas sur la grille de départ dimanche. Il raconte son impressionnant accident :

« J’arrivais sur le frein avant et l’arrière a perdu le contact. Je devais manier la moto et je savais que j’étais dans les graviers. J’avais beaucoup de vitesse, malheureusement je ne pouvais pas tourner assez et les barrières se rapprochaient de plus en plus. Tout s’est passé en une ou deux secondes et j’ai dû prendre une décision très rapidement. J’ai essayé de coucher la moto et d’éviter le gros impact mais j’ai volé dans le mur. D’une certaine manière, la moto m’a frappé parce que nous sommes entrés dans le mur gonflable ensemble, et peut-être que cela a causé mon problème au genou. Mais compte tenu de la vitesse, je pense que nous avons eu beaucoup de chance avec cette chute. Cela aurait pu être bien pire. J’ai senti que quelque chose n’allait pas avec le genou, mais en même temps j’étais un peu soulagé. »

Le Finlandais voulait participer au Grand Prix d’Autriche le 12 août, mais cela va être une course contre-la-montre. « J’ai déjà eu des ligaments touchés, mais pas aussi durement qu’en en ce moment. Me déplacer me fait très mal. Au départ j’espérais que cela ne serait qu’un gros choc, mais quand ils ont fait l’IRM, le médecin a dit que j’avais besoin d’une intervention chirurgicale. Nous devons maintenant faire un plan et j’espère revenir quand tout ira bien. Courir en Autriche cette saison aurait été un moment fort pour moi et c’est fait quatre semaines. Je ne peux pas dire ce qui va se passer mais j’espère pouvoir être sur la grille. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de