Le patron de la FIM veut attirer BMW, Suzuki, Kawasaki et Aprilia en MotoGP



Vito Ippolito, le grand patron de la FIM a, au même titre que  Carmelo Ezpeleta, été à l’origine de la naissance des CRT et comme lui, il ne voit en ces motos qu’une étape intermédiaire destinée à forcer les constructeurs à construire de vrais « prototypes » de production, ce que, jusque-là, ils avaient toujours refusé.

« Nous avons demandé aux fabricants de construire des prototypes de production, ce qui est un de mes objectifs depuis des années, mais ils ont dit non, il n’y avait donc pas d’autres solutions que d’inventer un autre type de moto: c’est ainsi que les CRT sont arrivées ».

Et les effets n’ont pas tardé à se faire sentir puisque chez Honda, on commence à comprendre qu’on n’échappera pas à la diminution des coûts. On a en effet pu entendre qu’un tel prototype Honda devrait voir le jour.

« Je m’attends à la construction de ce type de moto et j’espère que d’autres fabricants suivront. Nous, la FIM et la Dorna nous voulons convaincre les fabricants de construire ces fameux prototypes de production qui ont si bien marchés dans les années 80 et 90.

De vraies motos de course, compétitives mais pas trop chères. C’était comme ça pendant les années des 500cc, mais ça peut l’être aussi avec les MotoGP ».

Le but avoué de toutes ces grandes manœuvres, in fine, est, bien entendu, d’attirer de nouveaux constructeurs et le programme semble ambitieux.

« Nous travaillons avec la Dorna sur un nouveau nombre de règles parce que nous voulons attirer d’autres constructeurs comme BMW, Suzuki, Kawasaki et Aprilia ».

Pour diminuer les coûts et réduire les écarts entre les machines, la FIM et la Dorna misent sur deux choses importantes : l’ECU et la limite du régime moteur. On sait cependant que les constructeurs s’y sont farouchement opposés mais il semblerait que ce ne soit plus le cas.  

« Non, ils s’adaptent à  l’idée. L’ECU et la limitation du régime moteur seront une partie fondamentale du corps de règles qui entreront en vigueur en 2014. Les trois constructeurs s’y sont longuement opposés mais maintenant, nous sommes bien partis pour trouver un accord ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook 

Source : Autosport

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments