Valentino Rossi : la jeunesse mentale pour secret !

Valentino Rossi a obtenu au Sachsenring son meilleur résultat de la saison. Quel est donc son secret ? La jeunesse, argue-t-il auprès de Marca !

Valentino Rossi n’en finit plus d’étonner. À bientôt 40 ans, l’Italien est deuxième du championnat du monde MotoGP et enchaîne les podiums : cinq sur neuf cette saison, soit plus de 50 % des courses terminées dans le top-3. Lors du dernier Grand Prix d’Allemagne, il s’est une nouvelle fois illustré en prenant la deuxième place, ce qui ne lui était plus arrivé depuis Phillip Island 2017.

 « Vale ne pense qu’au dixième titre »avait prévenu Uccio cet hiver. Cela semble en effet le cas. Et pour garder la motivation – il n’a plus été champion du monde depuis 2009 –, le Docteur livre sa recette : « [Mon ami] Albi m’a dit, un jour : tu dois penser comme si tu avais 10 ans de moins. À 39 ans, tu peux être content de toi si tu termines cinquième ; à 29 ans, ce n’est pas la même chose. »

« Je me sens très bien physiquement, j’ai une vie saine et je m’entraîne beaucoup, poursuit Rossi, qui gagne en expérience ce qu’il perd (enfin c’est un bien grand mot) en vitesse. J’ai réalisé, lorsque je me suis blessé l’année dernière avant Misano, qu’il m’a fallait moins de temps qu’il y a 10 ans pour m’en remettre. Cette récupération [rapide] m’a mis en confiance. »

Enfin, pour le cas précis du Sachsenring, le pilote Yamaha a expliqué combien la performance de Jonas Folger en 2017 avait été importante (lire ici). Mais une autre donnée lui a donné du boost : la course de son demi-frère Luca Marini. « Le podium de mon frère Luca en Moto2 m’a aussi motivé, assure-t-il. En le regardant, je me suis dis qu’il fallait que je fasse pareil. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

 

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de