Marquez : La paix avec Rossi « dépend de lui »

Dans un entretien donné au Corriere della Sera, Marc Marquez tend la main à Valentino Rossi et affirme qu’il a tout oublié de leurs tensions passées.

Tout est oublié et pardonné ? Entre Valentino Rossi et Marc Marquez, les relations sont tendues depuis trois ans – en fait depuis qu’ils ont eu des affrontements virils lors de la saison 2015 en Argentine, aux Pays-Bas… avant le #SepangClash et les événements du Grand Prix de Malaisie 2015.

L’animosité s’était calmée après la course de Catalogne 2016, où les deux hommes s’étaient serrés la main à l’arrivée. Le contexte, à savoir la disparition tragique du pilote espagnol Luis Salom aux essais, y était pour quelque chose. « Quand arrivent ce genre de choses, tout le reste ne compte plus », avait notamment expliqué Rossi.

Mais la guerre a repris il y a quelques mois, à l’issue du Grand Prix d’Argentine. Dans sa remontée, Marquez a eu un comportement jugé trop agressif et imprudent (il a été sanctionné pour cela) et a notamment fait chuter Rossi. L’Italien avait alors dit que l’Espagnol « détruit notre sport », qu’il n’a « pas les couilles de venir me voir seul » (lire ici).

Depuis, il n’y a plus eu aucun incident mais Rossi n’oublie pas. Interrogé sur le sujet, Marquez affirme que la paix « ne dépend pas de moi. Depuis 2015 nous avions résolu [nos soucis]. En Argentine il s’est passé ce problème pendant la course, je lui ai demandé pardon et j’ai aussi été pénalisé. Que puis-je faire de plus ? », affirme-t-il. Si le geste et les paroles sont nobles, elles sont aussi à relativiser puisque dans l’histoire, Rossi a eu plus à subir que Marquez.

Revenant sur les performances de Rossi à bientôt 40 ans, le pilote Repsol Honda dit admirer le Docteur, qui vient de terminer deuxième du Grand Prix d’Allemagne. « Je me demande comment il fait. Parce que la forme physique peut être entraînée mais le mental, la motivation et la capacité de gérer les courses, les médias, les pressions, ça ne s’entraîne pas. C’est dingue. Je l’admire beaucoup. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de