« Ce visage tout sourire… » Dani Pedrosa vu par Nick Harris

L’annonce du départ à la retraite de Dani Pedrosa, lors du Grand Prix d’Allemagne, a ému beaucoup de monde dans le paddock. Le journaliste Nick Harris lui a rendu hommage dans une tribune publiée sur MotoGP.com, que nous reproduisons ici dans son intégralité.

« La notion de pure malchance existe-t-elle ? Dans le cas de Dani Pedrosa, je pense vraiment. Comment se fait-il qu’avec un tel palmarès, il n’ait jamais décroché de titre mondial, qu’il aurait pourtant amplement mérité ?

Avant lui, un seul pilote avait été en mesure de remporter au moins une course sur chacune de ses 12 saisons disputées en catégorie reine : Giacomo Agostini. Dani Pedrosa est également le seul pilote de l’histoire à avoir décroché au minimum un succès durant 16 années consécutives.

Pour ce qui est des podiums, Giacomo et Valentino Rossi sont les seuls à en avoir plus que lui. Il est également le quatrième plus jeune pilote à avoir inscrit un Top 3 en catégorie reine, après Marc Márquez, Freddie Spencer et Norick Abe.

L’Espagnol compte par ailleurs autant de victoires que le quintuple Champion Mick Doohan et autant de succès en catégorie reine qu’une autre légende… Eddie Lawson. Ses 54 triomphes lui permettent d’ailleurs de partager avec l’Australien le statut de meilleur pilote Honda de tous les temps.

Après ces titres décrochés en 125cc et 250cc, tout le monde s’attendait à le voir sacré en MotoGP, qui plus est compte tenu de ce succès enregistré lors de sa quatrième course en Chine. Mais le pilote ibérique n’aura finalement jamais été Champion du Monde. Pourquoi ? Deux épisodes résument assez bien la carrière de ce pilote si souvent sous-estimé et malchanceux.

Ce visage tout sourire à la conférence de presse post-GP à Misano, il y a de cela deux ans. Ce jour-là, le Catalan avait battu non seulement Marc Márquez, mais aussi Jorge Lorenzo et Valentino Rossi ; lequel échouant à près de trois secondes. Cette victoire arrivait alors après une période d’un an de disette.

13 ans plus tôt, cet hélicoptère décollait de Phillip Island, direction l’hôpital de Melbourne. Dani Pedrosa, qui venait d’être sacré pour la toute première fois en Malaisie, se brisait les deux chevilles dans une chute survenue lors des FP1 du GP d’Australie. Et malheureusement d’autres, ce qui l’obligera à passer de nombreuses fois par la case chirurgien.

J’aurais aimé que Dani gagne au Sachsenring, mais son coéquipier Marc Márquez n’a donné aucune chance à qui que ce soit. Mais il lui reste encore quatre mois avant un repos bien mérité. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store