Poncharal : « Yamaha nous a toujours refusé la moto officielle »

Après vingt années à avoir œuvrer aux côtés de Yamaha, vingt années, qu’il estime « être les plus belles années de sa vie professionnelle », Hervé Poncharal embrassera une autre cause en 2019, celle de KTM, un projet ambitieux qu’il souhaite porter au plus haut, vers le sommet du MotoGP.

Tel rapporté par « Crash.net », le patron de Tech3 a commenté ces vingt ans de collaboration avec Yamaha :

« Je suis très content de ces 20 ans chez Yamaha. Je suis honnête, ce sont les meilleures années de ma vie professionnelle. J’ai rencontré des gens très bien préparés et nous étions champions avec Olivier Jacque ».

Evoquant son choix de rejoindre KTM, il a déclaré :

« KTM nous a fait une offre très intéressante. Je suis aussi quelqu’un qui aime le risque et j’aime relevé de nouveaux défis. Si une moto officielle arrive pour le nouveau Team satellite, je serai heureux pour eux. Nous avons aussi tenté cette approche, avec beaucoup de pilotes dont Edwards, Spies, Dovizioso, Crutchlow et Zarco. Mais la politique de Yamaha est d’avoir une équipe d’usine avec les dernières motos et un Team satellite avec la machine de l’année précédente ».

Hervé Poncharal a également indiqué que les équipes satellites sont désormais beaucoup mieux considérées car elles apportent une contribution importante au développement des motos officielles.

Le patron de Tech3 a enfin souligné que « l’introduction du CRT avait eu un retentissement positif » pour le MotoGP : Selon lui, « c’est à ce moment-là que l’on a compris que le fait d’avoir plus de motos sur la piste permettait d’améliorer considérablement le développement des machines officielles et à partir de là, il a été décidé de donner plus de soutien aux équipes satellite ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de