Marquez : « La prudence est de mise, les Yamaha sont bien là »

Le repos estival a été salvateur pour les frères Marquez, Marc et Alex, qui ont repris le chemin des circuits en participant à une action de solidarité sur le circuit de Montmelo, en faveur d’Aldeas Infantiles, une association qui aide les orphelins.

Fort de ses 46 points d’avance au Championnat, Marc Marquez peut avoir l’esprit tranquille bien qu’il reste dix courses à couvrir. « Je suis en forme, physiquement je me suis bien entrainé et je suis donc prêt, ce qui est déjà important, à voir maintenant comment se déroulera la deuxième partie de la saison, a déclaré le Champion Espagnol.

L’objectif est clair pour le Champion du Monde en titre, monter sur le podium, enchainer les victoires, faire le moins d’erreurs possible, et surtout éviter les chutes qui pourraient signifier ’ blessures’. « Beaucoup de gens m’ont déjà dit que j’avais un gros avantage, nous avons encore dix courses et nous devons continuer avec la même intensité que d’habitude » a précisé Marquez.

Tous les pilotes le disent, les quatre dernières courses de la saison en Outremer, avant le final en Europe, à Valence, sont les plus durs à gérer physiquement. Non seulement les courses s’enchainent presque toutes, sauf la course en Thaïlande et celle du Japon qui sont espacées de 15 jours, mais en plus il faut lutter contre la fatigue de tous ces déplacements. « Les cinq dernières courses seront celles qui requièrent plus physiquement car ce n’est pas seulement l’effort sur le circuit qu’il faut fournir mais il faut aussi gérer la fatigue des voyages… L’approche sera la même, essayer de gagner toutes les courses possibles et là où c’est impossible marquer des points » a confié Marquez.

Au contraire de la saison précédente, aucune piste ne semble résister à la Honda RC213V. L’adaption semble être immédiate sur chaque circuit, un sacré avantage qui fait la différence au regard des difficultés rencontrées par la concurrence.

A Brno, Marquez repart au charbon avec la même détermination mais garde la tête froide en indiquant : « Le second est le plus dangereux, et c’est Valentino. Puis Maverick, qui est troisième. On dit que Yamaha ne va pas bien mais qu’à chaque course ils sont sur le podium, ils sont deuxièmes et troisièmes, ils ont du potentiel et il faudra faire attention ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store

Facebook