#AragonGP : Mika Kallio doit renoncer



Blessé au Sachsenring, Mika Kallio a d’ores et déjà dit adieu à ses chances de participer au Grand Prix d’Aragon et ne sait pas s’il reviendra cette année.

Il devait faire 5 Grands Prix en 2018, Mika Kallio n’aura peut-être que 2 départs au compteur. Blessé au genou droit lors des essais au Sachsenring, le pilote KTM avait déjà dû faire une croix sur Spielberg et le Red Bull Ring, où il s’était classé dixième l’an dernier.

Mais Kallio espérait quand même pouvoir revenir pour le week-end du Motorland Aragon et la course du 23 septembre. Un peu moins d’un mois après sa chute, il a compris que cela ne serait pas possible. Sa participation à la finale de Valencia, le 18 novembre, est aussi mise entre parenthèses. À bientôt 36 ans, ses options pour l’avenir se réduisent.

Sous anesthésie pendant 7 heures, le Finlandais a été opéré pendant 5 heures. Sa rééducation va devoir se dérouler sous le signe de la patience. « Avec une telle blessure, vous êtes généralement sur la touche pour 6 mois, a-t-il expliqué à Speedweek. Donc je dois d’abord attendre deux mois avant de pouvoir estimer quand un retour sera possible. »

Pilote d’essai pour Red Bull KTM Factory Racing, Mika Kallio fait généralement le spectacle quand il bénéficie d’un wild-card en MotoGP. Les résultats du triple-vice champion du monde (deux fois en 125cc, une fois en Moto2) sont bons, à tel point qu’il devance parfois les pilotes officiels de la marque, Pol Espargaro et Bradley Smith.

Cela avait été le cas cette année à Jerez de la Frontera (Espagne), où Kallio avait terminé dixième. Le Finlandais espérait faire de même au Sachsenring, où on l’a déjà vu briller par le passé, mais une violente chute et une blessure au genou ont mené à son forfait (il racontait sa chute ici).

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de