2019 : Yamaha aura un test team européen !



Massimo Meregalli a confirmé à Brno que Yamaha bénéficierait d’une équipe de test européenne l’an prochain. Voici le communiqué de presse de la Dorna.

Pour des raisons logistiques, les constructeurs ont de plus en plus tendance à avoir un test team européen : Sylvain Guintoli avec le Team Suzuki Ecstar, Stefan Bradl avec le HRC. Yamaha franchira également le pas en 2019.

Massimo Meregalli l’a confirmé au micro de Simon Crafar lors de la première séance d’essais libres à Brno ; une décision que l’équipe aurait prise récemment : « L’an prochain, nous aurons un test team européen. C’est quelque chose qui vient tout juste d’être approuvé. En revanche, je ne dévoilerai aucun nom. »

Si le Directeur de la structure n’a pas voulu s’étendre davantage sur ce sujet, ce dernier valorisait au contraire les avancées faites ces récentes semaines sur la YZR-M1. « Actuellement, nous utilisons la même moto qu’au Sachsenring. Nous n’avons rien dit, mais en Allemagne nous avions déjà quelques petites choses en plus sur la moto et le fait d’avoir nos deux pilotes sur le podium était plutôt bon signe. Ce week-end aussi, nous aurons quelques évolutions, mais pas aussi importantes contrairement à ce qu’on dit.

Nous travaillons dur pour réduire l’écart. Ça prend un peu de temps, mais nous aurons deux tests supplémentaires à la fin du mois. L’objectif est d’y expérimenter de nouvelles choses. C’est à nos pilotes gérer avec le package qu’ils ont actuellement. Nous progressons au fur et à mesure, nous nous rapprochons, il ne manque plus grand chose pour la victoire. Nous voulons gagner et je suis assez optimiste sur le fait que nous y parviendrons. »

Nous reportons ci-dessous l’article que nous écrivions à ce sujet le 20 juillet dernier : Jonas Folger intéresse aussi Yamaha

Yamaha, constructeur qui compta l’ancien pilote MotoGP dans ses rangs en 2017 avant son retrait, ne veut pas non plus lâcher le morceau. Ainsi que le rapporte MCN, les rumeurs évoquent une structure basée en Europe qui permettrait à Folger d’être le pilote d’essai de la marque japonaise. Avec, on l’imagine là aussi, quelques courses à la clé.

L’idée ravirait Valentino Rossi et Maverick Viñales : tout deux expliquent depuis l’an dernier que l’absence d’un pilote d’essai qui aurait la vitesse d’un pilote MotoGP est l’une des causes des récents échecs de Yamaha. En effet, Rossi et Viñales estiment passer trop de temps à essayer des pièces qui pourraient être testées par un autre personne.

Rajoutez à cela que les principales marques concurrentes comptent dans leurs rangs des pilotes qui ont le niveau de la catégorie reine (ou tout proche) : Honda a Stefan Bradl et Hiroshi Aoyama, Michele Pirro et Casey Stoner chez Ducati, Sylvain Guintoli pour Suzuki après avoir eu Randy de Puniet, Mika Kallio avec KTM…

On soulignera enfin que, cette semaine, Valentino Rossi a fait les éloges de Jonas Folger en expliquant comment les données et la course de l’Allemand au Sachsenring en 2017 avaient permis à l’Italien de monter sur le podium. « J’ai étudié tout ce qu’avait fait Folger, a-t-il reconnu. Toute sa course, toutes ses trajectoires, la manière dont il pilotait la moto, comment il avait réglé la machine. Tout. Je pense que cela m’a bien aidé, donc nous devons lui donner le trophée ! »

Jonas Folger est le grand absent de la saison 2018. Après des débuts positifs chez Tech3 Yamaha l’année dernière, l’Allemand, monté sur le podium au Sachsenring, avait disparu de la circulation fin 2017 pour des problèmes de santé.

Le 17 janvier dernier, à quelques jours de prendre l’avion pour les tests de Sepang (Malaisie), Hervé Poncharal apprenait que Folger serait finalement out pour toute la saison 2018. Après avoir testé Yonny Hernandez, il confiait finalement la M1 satellite au jeune malaisien Hafizh Syahrin.

Pendant tout ce temps, Folger a gardé le silence. Jusqu’au début de l’été, où on l’a vu apparaître lors de tests Moto2 en Aragon (« une libération ») puis sur la piste tchèque de Brno. L’Allemand a ensuite promis qu’il reviendrait, tôt ou tard. Peut-être chez Yamaha, donc.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de