Crutchlow : « Rossi s'amuse comme un ado »



Ses objectifs cette saison, son respect pour Valentino Rossi : Cal Crutchlow s’est confié à nos confrères de Tuttomotoriweb.

Vainqueur du Grand Prix d’Argentine il y a quelques mois, Cal Crutchlow vient de terminer quatrième en Autriche. Le Britannique, huitième au classement du championnat, se bat pour la cinquième place – il n’est qu’à 10 points de Maverick Viñales, cinquième. Et luttera jusqu’au bout avec Johann Zarco et Danilo Petrucci pour le titre de meilleur pilote privé.

La place de cinquième, Crutchlow l’a clairement dans le viseur. « Comme tous les autres, la victoire passe avant tout, reconnaît-il. Mais nous devons être rationnels et honnêtes : il y a beaucoup de pilotes talentueux et le championnat est très relevé. Je vise toujours le podium, et terminer la saison dans le top-5 serait une réussite. » Johann est prévenu.

Il dispose pour cela d’une RC213V compétitive, puisqu’équipée de pièces venant de l’usine Honda. « Je suis dans une équipe très professionnelle et j’ai le soutien maximum de Honda, se réjouit-il. Lucio est un team-manager expérimenté et attentif qui s’assure que je ne manque de rien. L’équipe travaille très bien et après 4 ans nous nous comprenons bien. Il y a une ambiance familiale que j’aime et j’ai besoin de me sentir aussi à l’aise. »

Interrogé sur la crise que traverse Yamaha, le pilote du HRC en a profité pour faire les éloges de Valentino Rossi : « Il a un talent naturel et il le prouve encore cette année. Il a presque 40 ans mais il pilote très bien et s’amuse comme un adolescent. J’ai le plus grand respect pour lui », complimente Crutchlow, âgé lui de 32 ans.

Quant à réfléchir à l’après-carrière MotoGP du Docteur, il rappelle que « Rossi a une passion pour les rallyes… Peut-être le verrons-nous sur 4-roues ? Cependant, je suis convaincu que même après sa retraite, nous entendrons parler de lui ».

Enfin, pour ce qui est du titre de champion du monde, Crutchlow reconnaît discrètement que Marc Marquez est en très bonne posture : « Beaucoup de gens me posent cette question, mais si je le savais je deviendrais devin ! Je pense que Marquez est toujours le plus fort, mais le championnat est encore long. » Huit courses sont encore à disputer.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de