#BritishGP, Marquez : « Déçu par cette journée car je voulais augmenter mon avance au Championnat »



Escargots et grenouilles étaient de sortie ce jour, sur le circuit de Silverstone. Ces mets si goûtus qu’envient les Anglais aux Français étaient à la fête en cette journée de pluie diluvienne qui a sévi au dessus du Northamptonshire en Grande Bretagne, obligeant les organisateurs, par la force des choses…des éléments,  après 4h passé à observer le ciel, à finalement annoncer l’annulation de la course.

Le grand gagnant du jour, si on ose le dire ainsi, est Marc Marquez car il conserve son avance de 59 points au  Championnat sur Valentino Rossi avec une course en moins à effectuer..oh la belle aubaine..!

Mais au delà de nos niaiseries ci- avant notées..à moitié vrai ceci dit, il est évident que la course au regard du risque qu’elle faisait encourir aux pilotes, ne devait pas avoir lieu et c’est beaucoup mieux ainsi

Marc Márquez a été l’un des premiers pilotes, à soutenir l’idée car les conditions étaient trop dangereuses, la pluie abondante, incessante occasionnant sur la piste, un ru.

« Si nous voulons trouver de meilleures conditions en 2019, le revêtement doit être renouvelé , a déclaré le leader du championnat, ne mâchant pas ses mots ».

Et de poursuivre par ces quelques mots : 

« Jack Miller était le seul à vouloir courir aujourd’hui ».

Pour rappel, les Ducati s’étaient bien positionnées sur la grille de départ, occupant la première place avec Jorge Lorenzo et la seconde avec Andrea Dovizioso, une belle opportunité pour les Rouges de gagner et de faire le doublé. Marc Marquez s’élancant pour sa part de la cinquième position… Comme on l’écrivait plus haut sur un ton sardonique, à qui profite le crime…de lèse Majesté??

Lorqu’il est demandé à Marc Marquez, s’il est content de cette situation fortuite, il répond :

«Non, ce n’était pas une motivation pour moi, car j’aurais pu rivaliser pour un podium sur le sec. Je pense que Viñales aurait été un redoutable adversaire. Du point de vue du Championnat, tout allait bien pour moi. Et sous la pluie, je suis normalement très fort. Et je voulais vraiment courir ici. Et c’est bien sur la piste que je gagner le Championnat. Je suis déçu de cette journée. C’est une leçon à retenir, qui forge ainsi l’expérience. Dans le passé, nous avons commis des erreurs de sécurité au sein de la Commission de la sécurité. Quelqu’un a dit que La Dorna n’a jamais eu à annuler un Grand Prix en 400 courses. Mais parfois les circonstances font qu’il n’y rien d’autre à faire et aujourd’hui c’était hélas le cas. Et un commentaire que j’ai aimé: «Nous ne perdons qu’une course. La vie continue dans deux semaines, nous aurons le prochain Grand Prix ».

Et Marc Marquez, d’expliquer ce que sont les sensations résultantes de l’aquaplaning :

« Avec une machine de 300 chevaux  : Vous devez imaginer cela comme si vous voyagiez en voiture sur l’autoroute et que vous aviez un aquaplaning. Que fais-tu dans le véhicule? Vous ne pouvez rien contrôler. La moto de course n’est pas différente. Vous arrivez au bout d’une ligne droite, vous avez les freins carbone qui refoulent l’eau qui arrivent en trop grande quantité et là aucun freinage n’est possible. Vous ne pouvez que conduire tout droit. Mais avec les bosses, il y avait des virages où il y avait des flaques extrêmement profondes. Beaucoup d’eau. Vous y arrivez, le frein est bloqué, puis un accident se produit très facilement. Si vous êtes seul à ce moment, cela est supportable. Mais avec 22 pilotes avec vous, cela devient très dangereux. Si vous tombez et que vos poursuivants tombent alors, cela devient très risqué».

Et de conclure :
« En arrivant en Grande Bretagne, je voulais augmenter mon avance, cela n’a pas été possibe, c’est une course en moins à faire, c’est comme çà. Je voulais finir la course et rester devant Valentino. Mais je ne pense pus à ce qui aurait été possible ici… car nous avons encore 59 points d’avance. Mais en sept courses, il reste encore beaucoup de points à gagner. Tout peut arriver».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook


Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de