#BritishGP, Davide Tardozzi (Ducati) : « Annuler c'était la solution la plus sûre mais tous les pilotes auraient dû être convié à une réunion officielle ! »



Pour faire suite à la décision de La Dorna, d’annuler le Grand Prix de Silverstone, le weekend passé eu égard aux conditions météorologiques, les langues se délient en ce début de semaine faisant pointer la critique.

C’est ainsi que Davide Tardozzi, Team Manager de Ducati, tel rapporté par Tuttomotoriweb, s’est prêté à ce petit jeu, se plaignant que dimanche, tous les pilotes n’avaient pas été convoqués à la réunion au cours de laquelle, il a été décidé, d’annuler le Grand Prix.

Pour sa part, Ducati avait déclaré que le Team était prêt à courir lundi, mais qu’il n’en était pas question pour la plupart des équipes ont pour des raisons d’ordre logistique.

Selon le déroulé des évènements, dès dimanche midi, par les propos rapportés de Davide, Ducati, était la seule équipe sur six officielles, à se prononcer en faveur d’un report le lundi.
« Dimanche après-midi, je n’ai reçu aucune notification officielle d’une rencontre des pilotes avec la Direction de course, qui a décidé d’annuler le Grand Prix », a déclaré Davide Tardozzi en colère.
Le directeur de l’équipe soutient fermement la thèse d’Andrea Dovizioso, qui a affirmé l’absence de réunion officielle au sein de la Commission de sécurité, préférant une réunion plutôt impromptue.

« L’initiative de cette réunion avec la direction et le comité de sécurité s’est faite subrepticement, sans qu’en soit informé officiellement les pilotes. C’est le bouche à oreille qui a fait son effet…. Jorge Lorenzo, par exemple, a été informé par son manager Albert Valera qui, à son tour, avait les informations d’Aleix Espargaró. Tous les pilotes n’étaient pas présents parce qu’ils n’avaient pas été prévenus. Les autres pilotes n’y sont pas allés avant d’avoir vu les images à la télévision. J’ai vu les images de la télévision, puis je me suis rendu au bureau de l’IRTA et je me suis demandé ce qui se passait. Comme toujours, aucun chef d’équipe n’a participé à cette rencontre… Ducati a de toute façon a appuyé la décision d’annulation. C’était la solution la plus sûre pour toutes les personnes impliquées. Mais néanmoins, je pense que tous les pilotes MotoGP auraient dû être conviés à cette réunion officielle » a conclu le Team Manager de Ducati.

 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de