Ponsson : « Le rêve de tout pilote »



C’est la bonne nouvelle de la semaine : Christophe Ponsson remplacera Esteve Rabat lors du Grand Prix de Saint-Marin ce week-end. L’Espagnol, blessé (lire ici), est forfait pour plusieurs semaines – mois ? – et Reale Avintia avait besoin d’un pilote à Misano. Le guidon de la GP16 a été confié au Français.

Une grande première pour lui, qui a eu l’occasion de passer par des championnats de France, d’Espagne mais aussi du monde (Superbike). Il s’est confié à motogp.com à quelques heures de faire ses premiers tours en MotoGP. Voici ce qu’il faut en retenir.

Le Français se dit évidemment « très excité. Disputer une course de MotoGP est le rêve de tout pilote, c’est juste quelque chose d’extraordinaire.  Pour le moment je n’éprouve pas d’appréhension particulière. J’ai juste hâte d’y être, hâte de monter sur la moto pour voir quelles sont mes premières sensations. Ensuite il me faudra trouver une bonne position, qui me permette d’être à l’aise et de progresser à chaque séance ».

Quant à savoir comment la nouvelle lui est arrivée, il raconte : « Au lendemain du week-end FSBK, j’ai reçu un coup de fil de la part d’Avintia. Ils m’ont expliqué qu’une de leur moto était libre et m’ont demandé si j’étais intéressé. Je reconnais qu’au départ j’ai cru à un canular. Puis un rendez-vous s’en est suivi… Je savais que Tito était blessé. Mais je n’avais nullement la prétention de le remplacer ou de contacter moi-même le team. Ça a vraiment été une grande surprise. Ça m’est un peu tombé dessus sans que je m’y attende. »

Pour sa première, Ponsson ne se fixe « aucun objectif en termes de position, premièrement car j’arrive au bon milieu de l’élite et puis les motos auxquelles je suis habitué sont totalement différentes ». Le (provisoire) pilote Avintia va devoir s’habituer « à énormément de choses, que ça soit au niveau de la moto, de la puissance, de l’électronique, des freins ou encore des pneus. Je n’ai également aucune idée de la rigidité, alors ce que je veux, c’est m’améliorer à chaque séance et prendre confiance le plus vite possible, de telle sorte à réduire l’écart vis-à-vis des autres concurrents ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Articles recommandés

Khairul Idham Pawi enfin dans les 10 !

17 septembre 2017 à 13h30

Nakagami n'oublie pas Shoya Tomizawa

4 septembre 2018 à 15h30

Misano, samedi : horaires !

7 septembre 2018 à 23h32

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store