Misano, Rossi : « J'ai beaucoup souffert »



Valentino Rossi espérait jouer le podium devant son public. Son Grand Prix de Saint-Marin, terminé septième, a été discret.

S’il n’a jamais été aux avant-postes durant le week-end, Valentino Rossi avait de bons espoirs pour ce dimanche à Misano. L’Italien, réputé pour être une bête de course, était galvanisé par le fait de rouler devant son public. Et ses qualifications n’étaient pas si mauvaises : septième sur la grille, il n’était qu’à un dixième de la seconde place de Jack Miller.

Mais en course, le héros local n’a jamais eu le rythme pour rouler devant, ni même se battre dans le top-5. Discret, Rossi a terminé septième, son pire résultat à Saint-Marin depuis 2011 – l’époque Ducati. Une déception.

« C’est vraiment dommage car la journée d’hier était plutôt bonne et honnêtement, je m’attendais à être assez compétitif aujourd’hui, a-t-il admis après avoir franchi l’arrivée. Je voulais faire une bonne course devant mon public. Malheureusement dès ce matin je manquais de vitesse », et ça ne s’est pas résolu par la suite.

Le nonuple champion du monde pointe, une fois de plus, des soucis sur sa M1. « J’ai beaucoup souffert et j’étais vraiment plus lent par rapport à hier, bien que la moto, les pneus et les réglages aient été exactement les mêmes. Nous allons maintenant essayer d’analyser tout cela mais c’est un problème qui arrive parfois chez Yamaha et nous devons comprendre pourquoi. »

Au classement du championnat du monde, ses chances de titre se réduisent encore un peu plus : il a désormais 71 points de retard sur Marc Marquez. Et cède une place à Andrea Dovizioso, passé deuxième grâce à son triomphe à Misano.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de