Misano, Lorenzo : « J'ai pris beaucoup de risques »



Jorge Lorenzo a chuté à Misano, alors qu’il tentait de rattraper Andrea Dovizioso pour la victoire. L’Espagnol est déçu mais pointe des problèmes avec les pneus.

Jorge Lorenzo est l’un des grands perdants du Grand Prix de Saint-Marin. Auteur de la pole position, l’Espagnol a mené une partie de la course. Doublé par Andrea Dovizioso, il s’est ensuite retrouvé face à Marc Marquez. Un duel qu’il semblait avoir remporté, et revenait même sur le leader. Mais tout a basculé dans l’avant-dernier tour, lorsqu’il est tombé dans un gros freinage à gauche. Lorenzo a franchi la ligne d’arrivée dix-septième – son premier résultat blanc depuis 5 mois.

Parmi les clés de la course, il pointe des difficultés avec ses pneumatiques. « Il était impossible de choisir des pneus softs, en particulier à l’arrière, parce qu’ils étaient détruits après 10 tours, déplore-t-il. Cela m’a fait chausser les pneus mediums, avec lesquels je n’étais pas à l’aise pour freiner, surtout à l’avant. Je n’avais pas de grip et je ne pouvais pas arrêter la moto, j’ai pris beaucoup de risques.

Peut-être qu’avec ces pneus mediums, j’aurais pu pousser plus fort au départ, juge-t-il après avoir analysé sa course. Mais je ne me sentais pas bien avec donc j’ai gardé de l’énergie et préservé mes pneus. Dovi était très concentré et roulait très bien. Ce n’était pas facile et Marc m’a doublé quand j’ai fait une erreur. J’ai ensuite repris plus d’une seconde [sur Dovi] mais je devais prendre beaucoup de risques pour le rattraper.

L’écart entre les deux pilotes Ducati est alors passé sous la barre des 1,5 seconde. « J’étais de mieux en mieux dans les derniers tours, mais nous avons perdu du temps dans notre duel avec Marquez à 10 tours de la fin. Je pense que Marc savait qu’il ne pouvait pas gagner, donc il a essayé de m’empêcher de rejoindre Dovi, ce qui m’a fait perdre des secondes et m’a fait prendre beaucoup de risques pour essayer de le rattraper à la fin. »

Avec désormais 91 points de retard sur Marc Marquez, Jorge Lorenzo a sans doute perdu ses dernières chances de titre MotoGP en 2018. Mais il ne veut pas tout jeter de son Grand Prix de Saint-Marin. « Nous avons perdu beaucoup de points. [Mais] chaque fois, je gagne en expérience avec la moto et je roule mieux. Je pense que nous avons besoin de tirer des conclusions pour progresser pour les prochains courses, mais j’espère qu’il y aura aussi des pneus qui m’iront mieux. »

 
Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de