Moto2 : 0 wild-card en 2019 !



Des mises à jour ont été apportés au règlement concernant les procédures de départ sur le mouillé, les pilotes remplaçants et wildcards. Communiqué de presse de la Dorna :

La Commission Grand Prix, composée de Messieurs Carmelo Ezpeleta (Dorna, Président), Paul Duparc (FIM), Hervé Poncharal (IRTA) et Takanao Tsubouchi (MSMA) ont pris les décisions suivantes, après une réunion organisée le 8 septembre à Misano en présence de Carlos Ezpeleta (Dorna), Mike Trimby (IRTA, Secrétaire de la réunion) et Corrado Cecchinelli (Directeur Technologies) :

Procédure de départ en cas de course déclarée ‘wet’ – Avec effet immédiat

Quand la procédure de départ d’une course est donnée sur le wet, les équipes peuvent éventuellement rencontrer des difficultés pour remplir le réservoir au volume maximal. Quand cette procédure est en place, il a donc été décidé de réduire la distance totale d’un tour.

Pénalité de changement de position – Avec effet immédiat

Les pénalités qui nécessitent un changement de position de la part du pilote sont actuellement indiquées via le panneautage et ce durant cinq tours. Ce type de pénalités est déjà affiché sur le tableau de bord de la moto et comme il y a de très fortes probabilités pour qu’un certain nombre de changements de position aient lieu en cinq tours, il a été décidé que la pénalité n’apparaîtrait que trois tours sur le panneautage.

Pilotes remplaçants – Avec effet immédiat

Des inquiétudes ont été également exprimées sur le fait que des équipes MotoGP puissent manipuler la réglementation actuelle en échangeant les motos au sein d’un même team ou avec une autre équipe ; procédé qui pourrait aider un pilote proche d’atteindre son allocation maximale de moteurs. Comme il y a autant de scénarios possibles, le règlement sera modifié de sorte qu’un remplaçant ne soit pas un pilote actuellement engagé par le Championnat, à moins d’être approuvé par la Commission Grand Prix.

Wildcards en Moto2 – Effectif à compter de la saison 2019

En raison de certaines contraintes de disponibilités pour ce qui est du nouveau moteur 2019 Moto2, et sachant qu’il n’y aura pas de machines similaires dans d’autres Championnats, il a été convenu qu’il n’y aura pas de wildcards en Moto2 la saison prochaine. La situation sera en revanche revue pour 2020.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Des mises à jour ont été apportés au règlement concernant les procédures de départ sur le mouillé, les pilotes remplaçants et wildcards.

La Commission Grand Prix, composée de Messieurs Carmelo Ezpeleta (Dorna, Président), Paul Duparc (FIM), Hervé Poncharal (IRTA) et Takanao Tsubouchi (MSMA) ont pris les décisions suivantes, après une réunion organisée le 8 septembre à Misano en présence de Carlos Ezpeleta (Dorna), Mike Trimby (IRTA, Secrétaire de la réunion) et Corrado Cecchinelli (Directeur Technologies) :

Règlement sportif – Avec effet immédiat

Procédure de départ en cas de course déclarée ‘wet’ – Avec effet immédiat

Quand la procédure de départ d’une course est donnée sur le wet, les équipes peuvent éventuellement rencontrer des difficultés pour remplir le réservoir au volume maximal. Quand cette procédure est en place, il a donc été décidé de réduire la distance totale d’un tour.

Pénalité de changement de position – Avec effet immédiat

Les pénalités qui nécessitent un changement de position de la part du pilote sont actuellement indiquées via le panneautage et ce durant cinq tours.

Ce type de pénalités est déjà affiché sur le tableau de bord de la moto et comme il y a de très fortes probabilités pour qu’un certain nombre de changements de position aient lieu en cinq tours, il a été décidé que la pénalité n’apparaîtrait que trois tours sur le panneautage.

Pilotes remplaçants – Avec effet immédiat

Des inquiétudes ont été également exprimées sur le fait que des équipes MotoGP™ puissent manipuler la réglementation actuelle en échangeant les motos au sein d’un même team ou avec une autre équipe ; procédé qui pourrait aider un pilote proche d’atteindre son allocation maximale de moteurs. Comme il y a autant de scénarios possibles, le règlement sera modifié de sorte qu’un remplaçant ne soit pas un pilote actuellement engagé par le Championnat, à moins d’être approuvé par la Commission Grand Prix.

Wildcards en Moto2™ – Effectif à compter de la saison 2019

En raison de certaines contraintes de disponibilités pour ce qui est du nouveau moteur 2019 Moto2™, et sachant qu’il n’y aura pas de machines similaires dans d’autres Championnats, il a été convenu qu’il n’y aura pas de wildcards en Moto2™ la saison prochaine. La situation sera en revanche revue pour 2020.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de