Marquez : le titre n'est « pas joué d'avance »



Marc Marquez sera l’un des favoris du Grand Prix d’Aragon, déjà remporté quatre fois. Bien que leader du championnat, le pilote Honda ne veut pas considérer que l’affaire est pliée.

Huit participations au Grand Prix d’Aragon, quatre victoires, cinq podiums et six poles : Marc Marquez a les meilleures statistiques du paddock sur le Motorland (lire ici). « Aragón est un de mes tracés préférés, indique-t-il d’ailleurs. C’est une piste qui me réussit assez bien d’ordinaire et cette année, outre le fait de rouler devant mon public, un virage sera rebaptisé à mon nom. C’est la première fois qu’un tel honneur me sera rendu, j’ai vraiment hâte. »

Avec 67 points d’avance sur Andrea Dovizioso, le champion du monde sortant est bien parti pour garder sa couronne. Ce qui ne veut pas dire qu’il compte se déconcentrer. « L’an dernier, nous abordions cette épreuve à égalité de points, alors que cette fois l’avantage que nous avons est assez conséquent. Ça ne veut pas dire pour autant que c’est joué d’avance, bien au contraire. Nous devons continuer de travailler car les Ducati semblent désormais rapides sur n’importe quel tracé. Nous devons trouver quelque chose afin de pouvoir lutter contre elles au mieux. Nous tenterons de partir d’entrée de jeu sur une bonne base, qui nous permette d’être compétitifs et de bien préparer le week-end. »

Six courses restent à disputer, 150 points sont encore à distribuer. À ce jour, les 11 premiers du classement du championnat du monde peuvent encore mathématiquement jouer le titre. Mais en analysant la situation avec méthode et raison, seul Andrea Dovizioso semble capable de pouvoir (un peu) inquiéter Marc Marquez.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de