[Communiqué de presse] Grand Prix d’Italie : Xavier Siméon signe une belle 12ème place à l’issue d’une course très disputée



Xavier Siméon a terminé à une belle 12ème place à l’issue d’un Grand Prix d’Italie Moto 2 très disputé. Ce résultat met en évidence le potentiel de pilote RTL Sport qui a su gérer au mieux ce week-end de course.

Du soleil et un ciel bleu dès le matin ! Voilà enfin une météo qui ne provoquera aucun stress pour ce Grand Premio d’Italia TIM, à la plus grande satisfaction des pilotes mais aussi du très nombreux public venu investir les abords vallonnés du circuit du Mugello.

Le warm up est bouclé en 15ème position par Xavier Siméon. Il s’est avant tout appliqué à préparer au mieux la course en réalisant des tours aussi rapides que réguliers. En descendant ses temps d’abord à 1’55’’070 puis 1’54’’532 et avec en final un excellent chrono de 1’54’’165, le jeune Belge a parfaitement négocié ce warm up. « Je me suis appliqué à tenir un rythme élevé. Objectif atteint, je suis satisfait de cette séance, c’était une bonne répétition avant la course » commente Xavier Siméon.

A 12h15’, c’est le tour de formation : Xavier Siméon réalise ce tour seul devant toute la meute, une façon d’afficher ses ambitions !

Le départ est donné, 38 pilotes se ruent de concert vers le premier virage. « J’ai perdu quelques places au départ que j’ai reprises dès le premier virage en me glissant à l’intérieur. Je me retrouvé en 3ème position, derrière Marquez et Smith et devant De Angelis et Bradl. Au 2ème tour Marquez et Smith on prit un peu d’avance tandis que Bradl et De Angelis m’ont passé. J’aurais bien sûr voulu suivre la cadence des premiers mais je me suis vite rendu compte que la démultiplication finale de ma moto n’était pas optimale. Je perdais quelques précieux dixièmes à chaque passage dans la ligne droite. J’ai du laisser filer les hommes de tête».

Sous les regards attentifs et prolongés des caméras de télévision, le pilote RTL Sport a poursuivi son effort, améliorant tour après tour ses temps. Après six boucles, Marquez, Bradl, Smith et De Angelis ont pris le large. Xavier Siméon s’est inséré dans un second groupe composé de Iannone, Hernandez, Kallio, Espargaro, Corsi, …..  rien que de sérieux clients !

« C’était chaud ! » raconte Xavier Siméon. « C’était la bagarre en permanence. J’ai malheureusement perdu des places à chaque fois qu’on abordait la ligne droite mais je regagnais des positions dans le sinueux. C’était très rapide. A mi-course, Lüthi a été un peu optimiste, il est venu me percuter et m’a fait rétrograder de trois places. Corsi m’a également fait perdre deux places. J’ai continué à attaquer, bien sûr, toujours dans un groupe très compact. J’ai réalisé mon meilleur chrono en 1’54’’178 trois tours avant la fin de course. Les écarts se sont un peu accentués dans les derniers tours. Je n’ai pas voulu être trop gourmand, il n’aurait pas été raisonnable d’attaquer plus. Je suis resté très concentré, je voulais passer le drapeau à damier. A l’arrivée, je suis 12ème, je suis content ».

C’est effectivement une belle place pour le pilote Tech 3 qui réalise une performance conforme à son potentiel. Des essais bien gérés malgré des conditions difficiles, 21 tours d’une course menée avec intelligence, il n’en faut pas plus pour rassurer le pilote belge qui était revenu quelque peu déconfit des trois derniers Grand Prix. « Il faut continuer sur cette lancée. On passé un cap, ici. Toutes l’équipe a fait un super travail. Je me suis senti en confiance sur la moto, c’est important aussi. Nous ne sommes plus très loin des premiers. Nous avons montré que nous progressons, que nous sommes sur la bonne voie. Tout cela est extrêmement positif. » commente Xavier Siméon.

Au sommet de la hiérarchie, Marquez a imposé sa loi à Bradl, l’allemand restant néanmoins confortable leader du championnat. Smith – sociétaire du team Tech 3 tout comme Xavier Siméon – complète le podium de ce Grand Prix très disputé.

La prochaine étape aura pour cadre le circuit allemand du Sachsenring le 17 juillet, un tracé que Xavier Siméon apprécie et sur lequel il aura à cœur de réaliser une belle course, dans la foulée du bon résultat glané en Italie.

Xavier Siméon Info Team


Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de