Aragon : Espargaro (6e) enfin dans le coup !



Aleix Espargaro a obtenu son meilleur résultat de l’année sur le Motorland Aragon. Après une séquence très difficile chez Aprilia, l’Espagnol retrouve le sourire.

« J’espère pouvoir passer un nouveau cap et pouvoir me battre régulièrement dans le top-10 », clamait Aleix Espargaro avant le Grand Prix d’Aragon. Ce top-10, il ne l’avait connu que deux fois cette saison, à Austin (États-Unis) et au Mans (France). La séquence difficile dans laquelle il était (quatorzième à Misano, dix-septième en Autriche…) ne permettait pas d’envisager un si bon résultat.

Mais le pilote Aprilia a surpris tout le monde. Sur le Motorland Aragon, où il a l’habitude de briller, Aleix Espargaro a sans doute fait sa meilleure course de l’année. Qualifié quinzième, il a rapidement récupéré des places et s’est montré très compétitif. Dès le premier tour, il était sixième… et n’a plus lâché sa position.

« Les cinq premiers tours ont constitué la clé de la course, analyse l’Espagnol. Après un départ excellent, j’ai réussi à être rapide pour rester avec Pedrosa et garder le contact avec le groupe de tête. J’ai tout de suité poussé, parce que je savais que j’aurais à gérer l’usure des pneus dans les derniers tours. »

Il n’avait plus fait aussi bien depuis septembre 2017 ; c’était déjà lors du Grand Prix d’Aragon. « C’est un résultat important pour tout le monde, se réjouit-il. Je travaille plus dur que jamais, j’essaie de garder un haut degré de motivation. Le team et les gars de chez Aprilia, à Noale, travaillent non-stop, mais ce n’est pas facile. »

Mais sa performance ne doit pas créer « d’illusions, parce qu’Aragon est peut-être le circuit où j’ai toujours excellé, relativise Aleix Espargaro. Mais c’est bien sûr un boost pour la confiance. J’ai changé ma façon de travailler avec Petro, à la fois en termes de réglages et sur la manière d’aborder les courses. Je concentre mes efforts sur la course et sur la géométrie de la RS-GP. Nous ne sommes pas encore satisfaits. Nous avons besoin d’être rapides tout le temps et plus facilement, donc nous devons continuer à faire de notre mieux ».

Cette performance permet en tout cas au pilote Gresini Aprilia de gagner un rang au classement du championnat : le voilà désormais dix-septième, à 6 points de la quatorzième place d’Esteve Rabat. C’est sans doute la meilleure position qu’il puisse espérer cette année.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de