Valentino Rossi part en vacances pour réfléchir mais pas avec Livio Suppo



Hier, Valentino Rossi a connu son premier abandon de la saison au terme d’un week-end où il n’aura jamais été en mesure d’exploiter la GP12.

Pire encore, cette chute est intervenue alors qu’il n’avait plus rien à jouer dans cette course puisque Hayden était loin devant et Bautista loin derrière !

« Je ne me battais pas pour le podium mais une chute comme ça, en fin de course, reste une déception parce que j’avais fait toute la course comme le premier tour et que mon rythme n’était pas particulièrement rapide à ce moment-là. J’ai perdu l’avant en arrivant dans le corkscrew dès que j’ai touché les freins, un peu comme à Silverstone. Nous avons un vrai problème et aujourd’hui, nous avons encore eu beaucoup de mal à bien utiliser le pneu avant, il était encore comme neuf au bout d’une trentaine de tours. Je vais bien même si la chute était assez violente. Ça n’a pas été un bon week-end pour nous. Maintenant nous avons une courte pause, deux semaines importantes, et nous verrons ce que nous pourrons faire à Indy ».     

Maintenant, le pilote italien s’apprête à prendre quelques jours de vacances et ils seront importants puisqu’il va devoir choisir entre le défi de rester en rouge et la sécurité de passer en bleu. A moins qu’une troisième option se présente.

« J’ai une troisième option, mais pas comme officiel. En fait, je n’ai pas très bien compris Honda, je m’attendais à une offre de leur part, mais là-bas, il y a Livio Suppo et il ne peut pas me voir, alors les portes sont restées fermées.

J’ai toujours pris mes décisions d’une certaine manière, dans un endroit où je peux penser à tête reposée et c’est ce qui va arriver dans les prochains jours. Je pars en vacances et je vais bien réfléchir à tout ça car ce n’est pas un choix facile ! »

Ce qui est certain, en revanche, c’est qu’il ne partira pas en vacances avec Livio Suppo puisque cette attaque n’est évidemment pas restée sans réponse.

« Je remercie Rossi mais je n’ai pas le pouvoir qu’il m’attribue, je suis seulement le directeur marketing et communication ».

Suppo ne partira d’ailleurs pas du tout en vacances puisqu’il va maintenant s’occuper du retour de la marque de Tokyo en Rally Raid et il profitait d’ailleurs de cette nouvelle occupation pour envoyer une petite pique à son compatriote. « Ses déclarations m’ont fait plaisir, c’est un signe d’estime. Je pourrais peut-être lui offrir une Honda pour le Dakar ».

Voilà qui est dit !

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Source : GPOne

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de