Petrucci défend le choix de Ducati de l'avoir choisi à la place de Lorenzo

C’est Danilo Petrucci qui prendra la suite de Jorge Lorenzo aux côtés d’Andrea Dovizioso chez Ducati, lors de la saison 2019.

Des déclarations acerbes chacun dans leur coin ont fusé de toute part entre les deux hommes.

Jorge Lorenzo en veut ainsi à Ducati de l’avoir lâché au profit ‘d’un simple bon pilote’ alors qu’il était sur la route de la victoire. 

Le Majorquin a en outre précisé lors de confidences faites à La Gazetta dello Sport  :   

« Je suis sûr que la troisième année, j’aurais obtenu de meilleurs résultats, c’est mon parcours qui le dit, la preuve en est, cette année avec mes trois victoires. J‘ai toujours l’aptitude à apprendre et ce,  comme je l’ai toujours fait dans ma carrière, en 125cc, en 250cc et en MotoGP. Arriver chez Ducati a été pour moi comme changer de catégorie, ce fut difficile et j’ai sous-estimé ce changement. Ducati a ainsi préféré voir les choses de cette manière : Nous avons Dovizioso, qui obtient de meilleurs résultats que Lorenzo, et qui est Italien. Nous avons aussi Petrucci et Miller, qui réalisent les mêmes performances que Jorge. Ducati nE m’a pas cru quand je disais qu’il manquait vraiment peu de chose, un petit détail. Pirro l’a aussi dit. Ce n’est pas une fatalité si je ne gagne pas alors que je suis souvent dans le peloton de tête, c’est bien parce qu’il manque un petit quelque chose. Ils auraient dû raisonner en se disant qu’ils avaient un triple Champion du monde à leur côté, qui avait remporté 44 courses. Ils auraient surtout dû répondre favorablement à ce que je leur demandais. Finalement, ils ont augmenté le salaire de Dovizioso, qui gagnait quelques courses, et ils ont pris un pilote qui coûtait moins cher ». 

Autant dire que Danilo Petrucci n’a pas franchement apprécié ces propos et a de suite ‘rectifié’ le jet…en indiquant :

« Quand Ducati m’a choisi, j’étais le meilleur pilote Ducati en lice car Jorge n’avait pas encore gagné de courseJ’avais fait plus de podiums que lui et pour moi le choix de Ducati s’est fait selon cette logique. L’aspect financier a aussi joué. J’étais non seulement devant Lorenzo mais je coûtais 15 fois moins que lui. Qui n’aurait pas raisonné de la sorte ? ».

 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook


 


Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de