Stoner : « Lorenzo est très fort parce qu’il aime le nouveau pneu de Bridgestone »



Hier, nous vous avions publié des extraits de l’interview de Dani Pedrosa et aujourd’hui, Repsol Honda vient de nous envoyer celle de Casey Stoner.

Si l’interview de l’Espagnol était, comme on pouvait s’en douter, très « corporate », celle de Casey Stoner l’est beaucoup moins.

D’ailleurs, signe qui ne trompe pas, les questions sur sa moto et le chattering ont soigneusement été évitées.

Par contre, l’Australien ne se montre pas très tendre vis à vis de son futur remplaçant, Marc Marquez.

Quant à la domination et la régularité de Lorenzo, il estime qu’elles ne tiennent qu’à un mot…Bridgestone !  

« De toute évidence, Jorge est toujours présent au sommet, il est toujours très fort et très régulier, parce que clairement, il est très content du nouveau pneu. C’est la gomme que tous les pilotes préféraient lors des essais de présaison tandis que Dani et moi nous ne l’aimions pas du tout. Tes forces et tes faiblesses changent à chaque course et vous devez les évaluer pendant le week-end, ce qui n’est jamais facile ».

Après sa mauvaise opération en Allemagne et sa course délicate en Italie, certaines personnes ont rangé les ambitions de Stoner au placard. Un peu trop vite peut-être ?

« Elles le font toujours, même l’année dernière. Quand nous n’étions pas devant au championnat, ces personnes nous oubliaient. Chaque année, j’ai toujours quelques mauvaises courses et les gens m’oublient trop vite. Elles doivent se rappeler ce que nous faisons comme sport, que je suis champion du monde et que je ne renonce pas si facilement ! »

A la fin de la saison, l’Australien se retirera et les courses vont lui manquer.

« Les courses me manqueront, mais malheureusement, elles ne sont qu’une toute petite partie de notre sport, très petite. Les gens avec qui je travaille et avec qui j’aime passer du temps vont vraiment me manquer. Ce sera triste de ne plus les voir ».

En se retirant, Casey Stoner laisse sa place à Marc Marquez qui a été unanimement décrété comme un excellent pilote, ce dont il n’est pas convaincu.

« Pour être honnête, je ne sais pas ce qu’il réalisera sur ma moto, parce que je ne suis pas sûr du niveau de la Moto2. Nous pouvons voir qu’il est à un niveau beaucoup plus élevé que celui des autres pilotes, mais je ne suis pas sûr du niveau de ses rivaux. Nous n’avons pas encore vu de pilotes venant du Moto2 engranger de grands succès en MotoGP. Stefan Bradl a connu quelques résultats décents, mais j’ai commis des erreurs lors de ces courses-là. Les choses paraissent donc peut-être un peu mieux que ce qu’elles ne sont vraiment. Nous n’avons pas encore vu un pilote Moto2 triompher en MotoGP, mais si quelqu’un peut le faire, c’est Marc ».   

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de