Thaï, Rossi (4e) déçu : « Ce n'est pas encore assez »

Valentino Rossi s’est battu dans le groupe de tête en Thaïlande. Avoir terminé quatrième le déçoit, même si son week-end est globalement positif.

Il est parti depuis la première ligne, il a mené la course mais il termine finalement quatrième : quand on est un compétiteur comme Valentino Rossi, impossible d’être déçu. Et ce, même si le clan Yamaha semble avoir trouvé des solutions pour que la M1 soit à la hauteur de ses pilotes.

« Ce week-end nous avons beaucoup progressé, a commenté Rossi à l’arrivée. Malheureusement, je n’étais pas assez fort pour le podium. Mais c’était quand même une bien meilleure course que celles des dernières semaines. » À la bagarre avec les meilleurs, l’Italien a franchi l’arrivée quatrième.

« Je suis toujours resté devant, dans toutes les sessions. Je suis parti de la première ligne. Nous étions compétitifs et c’était un bon week-end, mais ce n’est pas encore assez », pointe le pilote Yamaha, qui n’a plus gagné depuis le Grand Prix des Pays-Bas 2017.

La prochaine épreuve, à Motegi (Japon) dans deux semaines, sera décisive pour confirmer les progrès réalisés par l’équipe Movistar. « Nos principaux rivaux étaient un peu plus rapides et nous devons comprendre si ce circuit nous a aidé à être devant ou si, en réalité, nous avons fait un pas en avant. »

Au classement général, Rossi (troisième) profite du forfait de Jorge Lorenzo pour se mettre à distance du pilote Ducati. Mais son coéquipier Maverick Viñales revient à 26 longueurs : la fin de saison sera intense, la lutte pour le podium serrée.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de