Thaï, Viñales (3e) : ému mais prudent quant à la suite

Maverick Viñales a fait son retour sur le podium en Thaïlande. Mais l’Espagnol ne veut pas verser dans l’euphorie : il attend les prochaines courses pour confirmer les progrès de la M1.

Et si c’était la lumière au bout du tunnel pour Yamaha ? Alors que rien sur le papier n’indiquait que le Grand Prix de Thaïlande serait une réussite, les Bleus ont performé. Mieux : ils étaient devant du vendredi au dimanche. En qualification, Valentino Rossi était en première ligne, Maverick Viñales en deuxième et Johann Zarco en troisième. En course, ils ont tous les trois terminé dans le top-5.

« J’ai été plus fort que ce à quoi je m’attendais, a reconnu Viñales, très ému de sa troisième place au moment d’arriver dans le parc fermé. J’ai bloqué derière Cal et me suis un peu battu avec Valentino, mais après ça je me sentais très bien. Je suis content de finir si près du vainqueur, d’être sur le podium, d’avoir pu reprendre une seconde à la fin, tout cela dans des conditions difficiles où nous souffrions. Le travail fait ce week-end a été fait dans la bonne direction. »

Douzième en Autriche, cinquième à Misano, dixième en Aragon : l’Espagnol avait besoin de retrouver le podium. Et surtout des sensations au guidon de sa M1 : « La moto marchait, donc à ce niveau je suis satisfait. Il faisait chaud et ça glissait, mais nous étions quand même là. J’avais confiance en l’avant, surtout au freinage. » 

Performance d’un week-end ou réel pas en avant fait par Yamaha ? Viñales est heureux mais prudent, et attend de voir la suite : « Nous devons prendre cette course de Thaïlande comme une référence, et travailler encore plus dur. Voyons si nous pouvons reproduire ça dans les prochaines semaines. Si nous y parvenons au Japon, cela voudra dire que nous avons progressé. » Rendez-vous à Motegi, donc !

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook 

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de