Thaï, Rossi : « Nos ingénieurs se sont peut être un peu vite enflammés »

Le weekend passé, en Thaïlande, les Yamaha sont enfin sorties de leur léthargie. Pas de victoire, mais un podium et une quatrième place pour Maverick Viñales et Valentino Rossi, suivis par Johann Zarco dans le top-5.

De quoi regonfler le moral des troupes, même s’il est peut-être encore peu tôt pour s’emballer et envisager, dès le Japon, une victoire des bleus.

Valentino Rossi a ainsi rappelaé à l’ordre ses ingénieurs, qui selon lui, se sont un peu vite enflammés : « Hélas, il y a le risque de voir les ingénieurs Yamaha s’imaginer qu’ils ont résolu tous les problèmes avec ce qui s’est passé à Buriram, et ce serait dommage. Ce serait se contenter de peu et avoir ainsi une mentalité de perdant.

Lorsque Maverick fait de bons chronos, ils se disent « ça y est on y est ». Ce n’est pas ça qui compte, pas les premières lignes ni les chronos sur un tour, poursuit le Docteur. Il faut tirer les leçons de cette seconde partie de saison, c’est plutôt ça qui est important. En Thaïlande, la piste ne semblait pas adaptée à la Yamaha et je m’attendais à peiner, ce ne fut pas le cas. Paradoxalement, ce fut plus compliqué à Misano. On se doit d’être compétitifs partout et il nous manque encore un petit quelque chose. On verra au Japon sur le tracé de Motegi. » 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de