Zarco n'a pas été désavantagé car il a signé KTM, assure Poncharal

Yamaha a-t-il refusé d’aider Johann Zarco après l’annonce de sa signature chez KTM ? Non, assure Hervé Poncharal.

Pourquoi Johann Zarco est-t-il autant en difficulté au guidon de la M1, qui lui permettait de jouer la gagne il y a quelques mois ? Beaucoup de monde se pose la question. « Il rencontre des problèmes depuis qu’il a annoncé sa signature chez KTM, à Jerez », glissait récemment Marc Marquez (lire ici).

Faut-il croire que Yamaha n’apporte pas d’évolutions à la moto de Zarco parce qu’il va quitter la marque, de même que Tech3 ? Pour le team-manager Hervé Poncharal, interrogé par Speedweek, cela n’a pas de lien. « Nous sommes avec Yamaha depuis 20 ans, et en catégorie reine depuis 2001. Je connais leur politique, le type de soutien qu’ils apportent. Cela n’a rien à voir avec notre changement de marque », assure-t-il.

« Même quand nous avions d’autres pilotes rapides comme Andrea Dovizioso, Cal Crutchlow ou Ben Spies, ou même Johann l’année dernière, nous n’avons rien eu, rappelle par ailleurs Hervé Poncharal. Le fait qu’il ait signé pour une autre marque n’a pas d’importance ici. »

Le Français souligne tout de même qu’à ce sujet, une nouvelle page va s’ouvrir l’an prochain. « Il semble qu’en 2019, la situation va changer. Parce que dans la prochaine équipe satellite, nous avons entendu dire que Franco Morbidelli aura une moto de 2019. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de