Marc Marquez : « J’en veux encore plus ! »

Son GP du Japon, son septième titre, ses objectifs pour la suite… Résumé de la conférence de presse de Marc Marquez à l’arrivée de Motegi.

Sa course à Motegi : « Nous savions que nous avions le même rythme que Dovi, mais nous partions sixième. Il fallait donc être bon au départ, et à la fin du premier tour j’étais deuxième derrière Dovi. J’ai étudié son pilotage, analysé où il était fort puis j’ai essayé de le doubler. J’ai fait une petite erreur en allant dans l’herbe, il m’a repassé et il a imposé un gros rythme.

Je l’ai suivi et j’ai rattaqué avant le dernier tour, parce que j’avais la même stratégie qu’en Thaïlande. Quand j’ai vu qu’il avait chuté, j’étais à la fois content parce que cela voulait dire que j’avais le titre, mais aussi déçu car il méritait d’être sur le podium. »

Les clés du titre : « J’ai gagné en régularité. Quand je suis en difficulté, j’arrive à assurer le podium. Ma seule grosse erreur de la saison a été au Mugello. L’an dernier Ducati a fait une très bonne deuxième partie de saison, et cette année ils étaient là d’entrée. Mais il semble que je suis aussi plus mature, que nous avons commencé avec une moto plus compétitive. Sans la moto et l’équipe, il n’y a pas de succès. Je parle seul avec vous, mais il y a beaucoup de gens autour de moi qui m’aident. »

La suite de la carrière : « Je ne pense jamais aux records parce que chaque saison est différente. J’ai un nouveau contrat de 2 ans avec Honda et mon but est de me battre pour le titre en 2019 et 2020. Tous les pilotes sont là pour gagner. Si vous finissez deuxième, c’est bien mais l’objectif n’est pas atteint.

Chaque année j’ai la pression et la motivation pour me battre pour le titre. Chaque fois que je gagne, j’en veux plus. J’espère que ce sera comme ça jusqu’à la fin de ma carrière. Je vis un rêve… Tant que je serai là, j’essaierai de progresser. J’essaie de prendre du plaisir, et quand est-ce que j’en prends ? Quand je me bats pour la victoire. »

Bonus Une journaliste lui demande s’il est le meilleur pilote de tous les temps : « Non. Il n’y a qu’à voir les statistiques : Agostini, Nieto et Rossi sont les trois plus grands. On verra où j’en suis lorsque ma carrière sera terminée. »

 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook 

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Articles recommandés

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store