Australie, Moto2, J1 : Binder prépare le terrain



Brad Binder est l’homme fort du vendredi en Moto2 à Phillip Island. Francesco Bagnaia et Miguel Oliveira sont au coude-à-coude.

Les chronos utilisés dans cet article sont ceux de l’ensemble de la journée du vendredi, donc les FP1 et FP2 sont combinées.

S’il veut reprendre des points à Francesco Bagnaia et garder des chances d’être champion du monde, Miguel Oliveira a besoin de deux choses en Australie : faire un bon résultat ; compter sur des pilotes pour s’intercaler entre lui et son adversaire. Sur cette deuxième requête, le rôle joué par son coéquipier, Brad Binder, pourrait être décisif.

On a en effet vu, en Thaïlande, que Binder n’avait pas de mal à rester derrière pour permettre à Oliveira de marquer plus de points. Qu’en sera-t-il ce week-end ? L’an dernier, les deux pilotes KTM avaient dominé l’épreuve. Ce vendredi, une KTM s’est à nouveau hissée en tête.

Binder a en effet préparé le terrain à un week-end explosif. En 1’33.701, le Sud-Africain s’adjuge le meilleur temps du vendredi devant Marcel Schrötter, aux avant-postes du début à la fin de la journée. Mattia Pasini, qui n’est plus monté sur le podium depuis 13 Grands Prix, complète le top-3.

Déjà brillant aux essais à Motegi, Iker Lecuona (quatrième) confirme sa montée en puissance. Arrivent ensuite Francesco Bagnaia et Miguel Oliveira : les deux rivaux ne sont séparés que de 21 millièmes (!). Alex Marquez, qui doit défendre son top-5 au championnat, a réalisé le septième chrono.

Vainqueur disqualifié au Japon, Fabio Quartararo a plus de mal à s’illustrer en Australie. Le Français est pour l’instant au-delà du top-10, au treizième rang. Le coéquipier de Bagnaia, Luca Marini, est encore plus en difficulté à la vingt-deuxième place.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de