Australie, Moto2, J1 : Binder prépare le terrain

Brad Binder est l’homme fort du vendredi en Moto2 à Phillip Island. Francesco Bagnaia et Miguel Oliveira sont au coude-à-coude.

Les chronos utilisés dans cet article sont ceux de l’ensemble de la journée du vendredi, donc les FP1 et FP2 sont combinées.

S’il veut reprendre des points à Francesco Bagnaia et garder des chances d’être champion du monde, Miguel Oliveira a besoin de deux choses en Australie : faire un bon résultat ; compter sur des pilotes pour s’intercaler entre lui et son adversaire. Sur cette deuxième requête, le rôle joué par son coéquipier, Brad Binder, pourrait être décisif.

On a en effet vu, en Thaïlande, que Binder n’avait pas de mal à rester derrière pour permettre à Oliveira de marquer plus de points. Qu’en sera-t-il ce week-end ? L’an dernier, les deux pilotes KTM avaient dominé l’épreuve. Ce vendredi, une KTM s’est à nouveau hissée en tête.

Binder a en effet préparé le terrain à un week-end explosif. En 1’33.701, le Sud-Africain s’adjuge le meilleur temps du vendredi devant Marcel Schrötter, aux avant-postes du début à la fin de la journée. Mattia Pasini, qui n’est plus monté sur le podium depuis 13 Grands Prix, complète le top-3.

Déjà brillant aux essais à Motegi, Iker Lecuona (quatrième) confirme sa montée en puissance. Arrivent ensuite Francesco Bagnaia et Miguel Oliveira : les deux rivaux ne sont séparés que de 21 millièmes (!). Alex Marquez, qui doit défendre son top-5 au championnat, a réalisé le septième chrono.

Vainqueur disqualifié au Japon, Fabio Quartararo a plus de mal à s’illustrer en Australie. Le Français est pour l’instant au-delà du top-10, au treizième rang. Le coéquipier de Bagnaia, Luca Marini, est encore plus en difficulté à la vingt-deuxième place.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de