Jules Cluzel battu, Sandro Cortese champion

Jules Cluzel n’est pas parvenu à battre Sandro Cortese au Qatar. L’Allemand est sacré champion du monde Supersport devant Lucas Mahias, vainqueur de la finale.

La finale du championnat du monde Supersport a rendu son verdict, sur une piste de Losail où quelques flaques d’eau retardaient les chronos. Arrivé au Qatar avec 5 points de retard sur Sandro Cortese, Jules Cluzel devait terminer devant lui pour décrocher le titre.

La course a été belle. Et haletante. Parti en tête, Cluzel a ensuite été rejoint par Cortese. Les deux hommes ont livré une splendide bataille. À chaque dépassement, le nom du champion du monde (virtuel) changeait. Puis, le duo s’est gêné et Lucas Mahias a pris la tête.

Cortese a alors mis en place sa stratégie : gêner Cluzel pour que Mahias s’en aille – si Mahias gagnait, Cortese remportait le titre même si Cluzel terminait deuxième. Très rapide, Mahias a pris les commandes pour ne plus jamais les lâcher et passer l’arrivée en vainqueur.

Derrière, Cluzel a tenté de faire craquer Cortese. Mais le Français est finalement parti à la faute dans le dernier tour, sur une tentative de dépassement très osée. Avant de chuter à nouveau quelques virages plus loin.

 

Vainqueur de seulement 2 manches cette saison, Sandro Cortese remporte le championnat grâce à la régularité. L’Allemand décroche son deuxième titre en compétition moto puisqu’il avait déjà été sacré champion du monde en 2012, mais en Moto3.

Lucas Mahias profite du résultat blanc de Jules Cluzel pour finir vice-champion du monde. Cluzel termine troisième, sur le podium du mondial Supersport pour la cinquième fois en six saisons.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook 

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de