Malaisie : comment Martin peut être titré

Jorge Martin devra-t-il attendre la finale de Valencia pour décrocher le titre de champion du monde Moto3 ? Peut-être pas. Si le pilote Gresini négocie bien l’épreuve de Sepang, ce week-end, il pourrait inscrire sans attendre son nom au palmarès de la catégorie.

Deux pilotes peuvent encore reprendre Martin au classement général : Marco Bezzecchi (+12) et Fabio di Giannantonio (+20). Le quatrième du championnat, Enea Bastianini, est trop loin (+65) par rapport aux points qui peuvent encore être marqués (50).

À l’arrivée du Grand Prix de Malaisie, il n’y aura plus que 25 points à prendre. S’il veut le titre, Jorge Martin doit donc reprendre au moins 5 points à Di Giannantonio et 12 à Bezzecchi. Difficile, mais pas impossible. La première contrainte sera de terminer sur le podium ; la deuxième, de jauger par rapport aux résultats de ses adversaires.

Sur le papier, l’équation est compliquée car Bezzecchi et Di Giannantonio sont généralement parmi les meilleurs en course (15 podiums à eux deux cette saison). Mais dans une catégorie aussi disputée, où les chutes se multiplient, où vous pouvez être en tête au premier virage puis dixième le tour d’après… Tout est possible ! Cela vaut par ailleurs pour Bezzecchi et Di Giannantonio : Martin n’est pas à l’abri d’une erreur, d’une chute ou de passer à côté de son Grand Prix. Rendez-vous dimanche, donc !

 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de