Historique : 14 pilotes en 1 seconde

Le Grand Prix Moto3 d’Australie s’est terminé avec moins d’une seconde d’écart (989 millièmes) entre le vainqueur et le quatorzième. Du jamais vu.

Dimanche, Albert Arenas a franchi la ligne d’arrivée du GP Moto3 d’Australie en vainqueur. Son adversaire John McPhee a lui terminé quatorzième. Pourtant, entre les deux hommes, l’écart à l’arrivée n’est que de… 989 millièmes !

L’épreuve de Phillip Island a tenu toutes ses promesses, avec une dizaine de leaders différents. Nous avons fouillé les archives : jamais, dans l’histoire de la catégorie, une arrivée groupée n’avait été aussi serrée. Il y a bien eu des podiums en 1 dixième, des tops-5 en une demi-seconde… mais que 14 pilotes soient dans la même seconde, c’est du jamais vu.

 

Pour voir quelque chose de similaire, il faut remonter à la course du Mugello2017, où les 9 premiers se tenaient en 772 millièmes. Plus tôt, à Losail 2015, le top-9 terminait également dans la même seconde (909 millièmes). Tout comme à Brno 2014, où 910 millièmes séparaient le vainqueur – Alexis Masbou – du neuvième.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de