Historique : 14 pilotes en 1 seconde



Le Grand Prix Moto3 d’Australie s’est terminé avec moins d’une seconde d’écart (989 millièmes) entre le vainqueur et le quatorzième. Du jamais vu.

Dimanche, Albert Arenas a franchi la ligne d’arrivée du GP Moto3 d’Australie en vainqueur. Son adversaire John McPhee a lui terminé quatorzième. Pourtant, entre les deux hommes, l’écart à l’arrivée n’est que de… 989 millièmes !

L’épreuve de Phillip Island a tenu toutes ses promesses, avec une dizaine de leaders différents. Nous avons fouillé les archives : jamais, dans l’histoire de la catégorie, une arrivée groupée n’avait été aussi serrée. Il y a bien eu des podiums en 1 dixième, des tops-5 en une demi-seconde… mais que 14 pilotes soient dans la même seconde, c’est du jamais vu.

 

Pour voir quelque chose de similaire, il faut remonter à la course du Mugello2017, où les 9 premiers se tenaient en 772 millièmes. Plus tôt, à Losail 2015, le top-9 terminait également dans la même seconde (909 millièmes). Tout comme à Brno 2014, où 910 millièmes séparaient le vainqueur – Alexis Masbou – du neuvième.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de