Australie, Marquez : « Personne n'est blessé, c'est le plus important »

Marc Marquez n’a pas terminé le Grand Prix d’Australie. Après un choc avec Johann Zarco, sa moto était trop endommagée. Mais l’Espagnol s’en fiche, car « le plus important est que personne ne soit blessé ».

Plus de peur que de mal. À Phillip Island, Johann Zarco a touché l’arrière de la machine de Marc Marquez en bout de ligne droite, à près de 300 km/h. La chute a été violente, mais le Français n’est pas blessé. Le pire a été évité.

Pour Marquez aussi, la course s’est arrêtée là. « Sur l’instant je n’ai pas compris ce qu’il arrivait. J’ai juste senti un énorme choc. La selle s’est cassée et bougeait beaucoup, donc c’était dangereux de continuer. » Le pilote Honda est alors rentré aux stands.

« Je suis arrivé au box en colère, mais quand j’ai vu les images, j’ai réalisé ce qui était arrivé et je dois admettre que nous avons été très chanceux, a reconnu le champion du monde 2018. Le plus important est que personne ne soit blessé. »

Les deux hommes ont ensuite discuté et sont arrivés à une conclusion : l’incident est un fait de course causé par un ensemble de choses (la vitesse, le vent, la bagarre intense en piste…). « J’avais un bon rythme. J’aurais pu me battre pour la victoire », estime Marquez. À Phillip Island, il a connu son premier abandon depuis… Silverstone 2017, il y a 14 mois ! Aucune incidence au classement du championnat, puisque le titre est acquis depuis le Grand Prix du Japon.

 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de