Australie : Bagnaia a fait le job, le titre approche

En ne perdant qu’un point sur Miguel Oliveira à Phillip Island, Francesco Bagnaia a fait un pas décisif vers le titre de champion du monde Moto2.

D’ordinaire, lorsqu’on est leader d’un championnat, terminer douzième d’une course n’est pas synonyme de bon résultat. Mais le dernier Grand Prix d’Australie fait figure d’exception. Car même s’il est arrivé douzième, Bagnaia a en effet rempli sa part du contrat.

Tous les regards étaient tournés sur lui et Miguel Oliveira. Or, ni l’un ni l’autre n’ont réalisé une bonne course et sont arrivés aux places 11 et 12 Mais le Portugais est le seul véritable perdant : avec 37 points de retard sur Bagnaia, il devait lui reprendre du terrain. Et, sur un circuit où il avait souvent brillé, il n’a pas su faire la différence.

En se classant douzième, Bagnaia a donc limité les dégâts puisqu’il fait quasiment jeu égal avec Oliveira. L’écart entre les deux hommes n’a pas changé (36 points), mais le nombre de points encore en jeu a lui baissé : il n’y en a plus que 50 à prendre. Autrement dit : s’il négocie bien son Grand Prix de Malaisie, le pilote Sky VR46 aura la couronne dès ce week-end.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

 

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de