Malaisie, MotoGP, J1 : Rins domine un peloton serré !

Alex Rins mène une première journée productive et très serrée à Sepang, pour le Grand Prix de Malaisie. Rossi, Marquez, Viñales, Dovi… sont tous dans le coup.

L’an dernier, Alex Rins avait réalisé sa meilleure qualification de 2017 – huitième – à Sepang. Toujours en quête d’une première ligne en MotoGP, le pilote Suzuki pourrait bien la décrocher ce week-end. C’est en tout cas le message envoyé ce vendredi : en 1’59.608, Rins s’est surpassé et a surpassé ses adversaires.

Pointé à un dixième, Marc Marquez a réalisé le deuxième chrono de la FP2. Mais le n°2 de la journée n’est autre qu’Andrea Dovizioso, qui avait performé et mené la première séance d’essais libres en 1’59.697. L’Italien veut renouer avec la victoire ce week-end, lui qui a remporté les deux dernières éditions du Grand Prix de Malaisie.

À l’aise ce vendredi, Valentino Rossi prend la 4e place en 1’59.767. Le pilote Yamaha devance de quelques millièmes Jack Miller, meilleur pilote satellite de la journée. Cinq jours après sa victoire en Australie, Maverick Viñales est provisoirement 6e. Le groupe de cadors est très serré : entre Dovizioso (2e) et Petrucci (7e), il y a 114 millièmes d’écart.

Il faut ensuite aller chercher au-desuss de la barre des 2 minutes, en 2’00.159, pour trouver le 8e : Johann Zarco. L’essentiel est assuré pour le Français, provisoirement qualifié en Q2. De même qu’Andrea Iannone, 9e à 9 dixièmes de son coéquipier & leader. Le 10e et dernier ticket qualificatif pour la Q2 revient pour l’instant à Aleix Espargaro, même si sa performance en FP2 (18e), et sur un circuit à moteur comme Sepang, laisse présager une suite de week-end difficile.

Classé 11e, Dani Pedrosa est le premier éliminé, pour seulement 27 millièmes. Takaaki Nakagami est le meilleur rookie au 12e rang. Remplaçant de Cal Crutchlow chez LCR Honda, Stefan Bradl s’en tire plutôt bien pour un retour – l’Allemand est 17e. Après avoir obtenu son premier point en Australie, Xavier Siméon a le 22e chrono. Mais à moins d’une seconde du 15e.

Bon dernier, Jorge Lorenzo n’a effectué que 22 tours sur l’ensemble des deux séances. Avec un chrono distant de plus de 3,5 secondes par rapport aux meilleurs, le pilote Ducati devrait vraisemblablement jeter l’éponge pour ce week-end. C’est en tout cas le choix le plus raisonnable, au regard des risques pris par rapport aux performances.

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Articles recommandés

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store