Martin champion : « Je ne réalise pas »

Vainqueur en Malaisie, sacré champion du monde Moto3, en larmes à l’arrivée. Jorge Martin repense aux « moments difficiles » traversés… pour mieux savourer son succès.

En termes de vitesse pure, Jorge Martin était sans aucun doute le meilleur pilote du plateau Moto3 cette saison. Jusqu’à présent vainqueur de sept Grands Prix, monté sur neuf podiums, auteur de dix poles : l’Espagnol mérite son titre de champion du monde – ce qui ne veut pas dire que Marco Bezzecchi ne le méritait pas également !

La saison a été longue. Martin a été poussé dans ses retranchements, a chuté plusieurs fois, s’est blessé, est revenu, a roulé avec un poignet en vrac… pour finalement triompher ce week-end lors du Grand Prix de Malaisie. Il est le septième champion de la catégorie Moto3, le quatrième espagnol après Maverick Viñales, Alex Marquez et Joan Mir.

« Je ne m’attendais pas à être champion ici, raconte le pilote Gresini. La moto était incroyable, ça m’a beaucoup aidé. Je savais qu’au moment où j’aurais 2 ou 3 virages seul en tête, je pourrais creuser un écart. Dès que j’ai eu l’opportunité, je l’ai fait. Dans le dernier tour j’étais un peu déconcentré car je pensais à la victoire, je regardais sur les écrans pour voir où était Marco… »

« Ça a été une longue année, reconnaît Martin. Nous avons beaucoup pensé au titre. Parfois il fallait se satisfaire d’une 2e place, mais ça ne me ressemblait pas car je voulais gagner. Décrocher le titre, c’est franchir une étape. Il y a eu de mauvais moments, ma carrière a été difficile, mais maintenant c’est fait et c’est juste incroyable. Je n’arrive pas à réaliser. »

 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de