Malaisie, Rins (2e) : « J'ai attaqué, encore et encore ! »

Alex Rins est l’un des hommes forts de la fin de la saison. Il l’a encore prouvé à Sepang, en montant sur la deuxième marche du podium. Il lui manque désormais la victoire.

Les Suzuki sont-elles au niveau des Honda et Ducati ? Alex Rins s’en approche, en tout cas. À Sepang, il a décroché son quatrième podium de la saison et conclut une tournée outre-mer où son pire résultat fut une sixième place.

Brillant aux essais libres, Rins a été pénalisé par sa qualification moyenne sous la pluie. Résultat : il était huitième à l’issue du premier tour.  « Mon départ m’a fait perdre beaucoup de temps et de position. C’est vraiment dommage. Mais je me suis rattrapé en attaquant, et en poussant toujours plus jusqu’au bout. »

Remontant le peloton, Rins a éliminé Pedrosa, Miller, Dovizioso… puis Zarco, dans le dernier tour. « À la fin, j’ai passé Zarco et je me suis dit qu’il ne pouvait pas me battre (rires). Je suis content et les fans malaisiens sont très enthousiastes. C’est vraiment sympa de faire une course ici. Je remercie tout le monde ! », a-t-il terminé.

Au championnat, Rins saute de la dixième à la cinquième place. Mais la lutte pour la 5e place sera serrée jusqu’à l’arrivée de Valencia : le pilote Suzuki est à égalité avec Johann Zarco, a 1 point d’avance sur Cal Crutchlow (sans doute forfait) et 5 sur Danilo Petrucci. Mathématiquement, Andrea Iannone (à 16 points) et Jorge Lorenzo (à 19 points) peuvent également le rattraper.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store

Facebook