Malaisie, Dovizioso (6e) : « Ne pas nous reposer sur nos lauriers »

Les Ducati étaient attendues lors du Grand Prix de Malaisie. Elles se sont faites très discrètes. Peut-être un peu trop même, comme le regrette Andrea Dovizioso.

Si quatre pilotes Ducati sont bien dans le top-10 à l’arrivée de Sepang, elles ne sont pas aux avant-postes mais occupent les places 6 à 9 avec, dans l’ordre : Andrea Dovizioso, Alvaro Bautista, Jack Miller, Danilo Petrucci.

Une déconvenue pour les Rouges, qui partaient pourtant gagnants sur le papier, forts des deux victoires de Dovizioso en 2016 et 2017. L’Italien était d’ailleurs le plus déçu à l’issue de la course. « Nous devons tout analyser correctement. Je ne peux pas encore entrer dans les détails car il faut d’abord examiner les données. Je ne pouvais pas freiner correctement, donc je ne pouvais pas être dans le rythme. Nous savons que nous ne pouvons pas nous reposer sur nos lauriers. Aux essais nous sommes forts, et en course nous avons parfois des problèmes, nous devons améliorer cela pour 2019. »

La chute de Valentino Rossi a néanmoins permis à Dovizioso de valider sa place de vice-champion du monde MotoGP« Je suis heureux d’avoir obtenu cette place. Valentino a fait une course incroyable aujourd’hui, sa vitesse était impressionnante, reconnaît le pilote Ducati. Mais ensuite, il a commis une erreur. » 

Que retiendra-t-il de la saison 2018 ? Du bien et du moins bien. « Nous avons eu 5 résultats blancs cette année et c’est beaucoup. Nous nous sommes beaucoup améliorés par rapport à Brno. Je pense que nous serons mieux préparés pour la prochaine saison. Nous avons beaucoup de données qui nous aideront vraiment à être encore plus forts. » Rendez-vous en 2019, donc !

 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de