Brivio : « Pour défier Lorenzo avec la même moto, Valentino Rossi devait avoir des c… »



Le passage de Valentino Rossi chez Yamaha n’a pas fini de faire couler de l’encre tant les positions des uns et des autres à ce sujet semblent radicalement opposées.

Si certains considèrent qu’en définitive l’Italien a opté pour la seule solution qui pourra lui permettre d’encore gagner en MotoGP, d’autres, en revanche, estiment qu’il quitte Ducati sur un échec et qu’il aurait été de bon ton qu’il reste chez Ducati pour tenter de réussir son pari sportif.

Quoi qu’il en soit, si cet échec restera tout de même gravé sur son curriculum vitae, le défi qu’il s’apprête à relever chez Yamaha, avec Lorenzo à ses côtés, ne semble pas beaucoup plus aisé. La seule différence, c’est qu’ici il n’y aura pas d’excuse possible. La moto est compétitive et ce sera donc à lui et à lui seul de prouver qu’il peut encore se battre devant.

Interrogé à ce sujet par la Gazzetta dello Sport, Davide Brivio, son conseiller et ancien team manager chez Yamaha, a estimé que Rossi avait effectivement choisi la voie la plus difficile.      

« Ce n’était pas un choix facile. Ducati peut devenir un projet gagnant, mais ça prendra du temps et en tout cas trop pour un pilote de 33 ans.

Il a eu raison de tenter le challenge en optant pour Ducati. Les relations et l’atmosphère ont été bonnes et de ce point de vue, il a vécu deux années positives. Finalement, il n’aura manqué que les résultats, la chose la plus importante.

Avec Lorenzo dans le box d’à côté, Il emprunte la voie la plus difficile, parce qu’il faut du courage pour défier Lorenzo au moment où le pilote est dans sa meilleure forme et avec la même moto.

Rossi se lance un défi et il a tout à y perdre, il faut des c… pour faire ça. Il démontre qu’il est encore énormément motivé et qu’il a encore très envie de gagner ».

Par contre, en ce qui concerne son équipe, Brivio est toujours actuellement dans l’impossibilité de dire si, oui ou non, Jeremy Burgess et les autres seront engagés par Yamaha.

« Vale a fait part de ses désirs, maintenant, c’est à Yamaha de décider »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Source : Gazetta dello Sport

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de