24h du Mans : Honda reprend son dû !



Vaincu en 2019 après avoir gagné en 2018, Honda retrouve la gloire aux 24 Heures Motos grâce à l’équipe F.C.C. TSR Honda France. La Honda #5 s’impose devant la Kawasaki #33 (Webike SRC Kawasaki France Trickstar) et la Suzuki #2 (Suzuki Endurance Racing Team).

Disputées fin août, sans public et après 9 mois sans course, les 24h du Mans 2020 promettaient d’être « spéciales ». Les conditions météorologiques capricieuses n’ont pas facilité la tâche des pilotes, qui ont dû alterner pendant 24 heures entre piste sèche, pluie fine, averses et bitume séchant. Dans cette situation, et comme c’est souvent le cas en Endurance, il a fallu combiner vitesse, précision et régularité pour l’emporter.

C’est exactement ce qu’ont fait les trois pilotes de l’équipe franco-japonaise F.C.C. TSR Honda France, Josh Hook, Freddy Foray, Mike di Meglio. Aucune erreur n’a été commise par le trio, qui a fait la course en tête et a profité des petites fautes de ses adversaires pour mener la Honda #5 au bout de ses 816 tours.

Déjà vainqueur en 2018, l’équipage gagne pour la deuxième fois de son histoire, la treizième pour le constructeur Honda. C’est aussi le deuxième succès de Josh Hook et Mike di Meglio au circuit Bugatti, le troisième pour leur coéquipier Freddy Foray.

Au sommet du podium l’an dernier, la Kawasaki #1 du team SRC termine cette fois sur la deuxième marche avec Jérémy Guarnoni, Erwan Nigon et David Checa, arrivés 2 tours après la Honda #5. Les tricolores ont longtemps bataillé avec la Suzuki #2 du S.E.R.T (Etienne Masson, Gregg Black, Xavier Simeon), finalement troisième à un bon tour de la Kawasaki #1. La chute de Gregg Black dans les deux dernières heures, alors que l’Anglais était deuxième, a sans doute été fatale dans cette lutte pour la seconde place.

Deux Yamaha complètent le top-5 : la #7 du YART (Marvin Fritz, Karel Hanika, Niccolo Canepa) et la #333 de l’équipe VRD Igol Pierret Experiences (Florian Alt, Florian Marino, Nicolas Terol). Les pilotes du YART avaient visiblement le rythme pour faire mieux, voire jouer la gagne, mais plusieurs erreurs – dont une chute de Karel Hanika – les font échouer au pied du podium.

La course a été marquée par plusieurs abandons, dont deux parmi les outsiders. Il y a d’abord eu la Ducati #6 de chez ERC-Endurance (Randy de Puniet, Julien Da Costa, Louis Rossi), puis la BMW #37 de chez BMW Motorrad World Endurance Team (Kenny Foray, Illya Mykhalchyk, Markus Reiterberger), qui a dû jeter l’éponge à un quart d’heure de l’arrivée à cause d’une chute d’Illya Mykhalchyk, alors cinquième de la course.

Au championnat, le podium du Suzuki Endurance Racing Team lui permet de prendre le large en tête : 40 points d’avance sur son premier dauphin, alors que 67 resteront à marquer aux 12h d’Estoril, le 27 septembre. La Suzuki #2 du SERT a donc 40 longueurs d’avance sur la Honda #5 du F.C.C. TSR Honda France et 45 sur deux équipes à égalité : le YART et le BMW Motorrad World Endurance Team. Il y en a également 47 de différence avec la Kawasaki #1 de l’équipage SRC, ce qui promet une lutte serrée pour le podium final de ce mondial d’Endurance 2019-2020.

Résultats des 24 Heures du Mans (moto) :

Championnat FIM EWC après les 24h du Mans : 1. Suzuki #2 SERT 127 pts, 2. Honda #5 F.C.C. TSR Honda France 87 pts (-40), 3. Yamaha #7 YART 82 pts (-45), 4. BMW #37 BMW Motorrad World Endurance Team 82 pts (-45), 5. Kawasaki #1 Webike SRC Kawasaki France Trickstar 80 pts (-47)…

Sans public, le Bol d’Or est annulé

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

1
Poster un Commentaire

1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] 24h du Mans : Honda reprend son dû ! […]