Andrea Dovizioso ne craint pas le challenge Ducati



La probable arrivée d’Andrea Dovizioso sur la selle laissée vacante par Valentino Rossi a déjà suscité pas mal de réactions.

La plupart pour se demander si l’Italien n’était pas tombé sur la tête, les quelques autres pour exprimer leur confiance en ce nouveau binôme.

Parmi ces personnes, on retrouve, fort logiquement, son manager, Simone Batistella, qui a expliqué, en long et en large, à MCN, les raisons de son optimisme.  

« Ducati a fait preuve de beaucoup d’engagement et ils ont fait d’énormes efforts pour améliorer la moto.

Ce n’est pas à moi de juger l’étendue de cette amélioration, mais l’effort a été fourni. Cela signifie que l’engagement est déjà là et qu’il ne peut que croître avec l’arrivée d’Audi. Je pense donc qu’un pilote qui croit en ses compétences et en son potentiel peut aller chez Ducati et être compétitif.

Ce qu’a dit Andrea par le passé, lorsqu’on lui a demandé ce qu’il pensait de la Ducati, c’est que ce n’était pas la première moto à laquelle vous pensiez si vous vouliez gagner, mais c’est une analyse dictée par les résultats actuels. Un pilote de son niveau ne doit pas craindre de monter sur une Ducati.

Vous devez disposer d’un bon soutien derrière vous et comprendre que l’engagement sur ​​le plan technique est là. Je pense qu’en MotoGP, à l’heure actuelle, en raison du niveau du talent des pilotes, il vous faut un constructeur qui croit en son pilote et qui peut essayer de construire une moto autour de lui.

Chez Honda, tous les six mois, ils changeaient complètement la moto et cinq ans plus tard, ils avaient la meilleure machine.

Si vous avez les connaissances techniques, et Ducati les a et le budget, vous pouvez le faire. Je ne sais pas si vous pouvez gagner le championnat mais vous pouvez améliorer les performances. Je ne vois pas pourquoi Ducati ne pourrait pas y parvenir.

Ils ont acquis une connaissance précieuse ces 18 derniers mois et, bien que les résultats aient été négatifs, ils ont de l’expérience. Dans le passé, ils ont gagné avec Casey et maintenant ils comprennent les limites de leur machine.

Peut-être que les performances de Casey étaient trompeuses parce que son talent est si grand qu’il parvenait à surpasser les limites de la moto. Ducati a la confiance d’Audi et s’ils continuent à travailler, ils y arriveront.« 

Malgré l’optimisme, de rigueur pour un manager, c’est tout de même face à une sérieuse inconnue que se trouve Andrea Dovizioso. On imagine son degré d’appréhension lorsque, au lendemain du dernier Grand Prix, à Valence, il s’apprêtera à monter, pour la première fois, sur sa nouvelle monture!

Il nous reste à espérer, pour le sport et le spectacle, qu’il réussira là où Valentino Rossi a échoué.  

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Photo : Lionel Nolette

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de