Lorenzo : « le mur entre Rossi et moi était une chose stupide »



La matérialisation des relations tendues entre Rossi et Lorenzo c’était, sans conteste, le fameux mur qui séparait les deux pilotes Yamaha dans le même stand.

Selon Bernard Ansiau, ce mur était d’abord apparu à la suite d’une demande conjointe de Bridgestone et de Michelin l’année où l’Italien avait décidé d’utiliser les gommes japonaises.

Mais ensuite, il était resté parce que Valentino Rossi avait trouvé qu’il était très bien là où il était.

Mais aujourd’hui, en conférence de presse, après que Rossi ait déclaré que Lorenzo était le pilote numéro un de Yamaha et que le respect entre eux était bien plus grand, l’Espagnol a estimé que ce mur (qui existe toujours aujourd’hui entre lui et Spies) était une chose stupide et qu’il pouvait disparaître.

Nous verrons donc la saison prochaine ce qu’il adviendra du wall.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook   

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de