Randy de Puniet : un caillou le matin, une flèche l’après-midi



En terminant la première séance à plus de 1,5 seconde de son équipier, on se doutait que Randy de Puniet avait dû rencontrer un problème.

Et c’est en effet ce qui s’est passé puisqu’en rentrant au stand, ses mécaniciens découvraient un caillou incrusté dans son pneu avant ce qui, bien entendu, entraînait une légère fuite de pression. Résultat, une impression de lourdeur de la moto et concomitamment, l’impossibilité, pour lui, de réaliser un chrono digne de son rang.

Une fois le caillou retiré, le pilote français reprenait sa marche en avant en signant un excellent onzième chrono à seulement 326 millièmes de Valentino Rossi !  

« La première séance a été difficile, j’avais l’impression que la moto était très lourde et qu’il y avait quelque chose d’étrange sur le pneu avant. Je suis donc rentré et mes mécaniciens ont trouvé un caillou incrusté dans la gomme. Ça s’est beaucoup mieux passé cet après-midi, nous avons travaillé sur l’électronique pour améliorer le frein moteur et je me suis tout de suite senti beaucoup plus à l’aise. J’ai fait une quinzaine de tours avec le pneu dur et j’ai ensuite essayé le tendre. Je suis satisfait de mes sensations et des temps que j’ai réalisés, surtout par rapport à ce matin. Nous avons terminé la journée à deux secondes du meilleur temps et c’est une bonne performance parce que la ligne droite d’Indianapolis est vraiment très longue ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de